Accueil > ... > Forum 1602835

Coopération Burkina-Maroc : « Je quitte Ouagadougou le cœur lourd », déclare Farhat Bouazza (ambassadeur sortant)

7 juillet 2019, 12:48, par Ka

Caca : L’amitié à notre époque représentait un cordon solide. Je me rappelle quand j’arrivais dans le village de mon ami à 80 km de Marrakech, c’est tout le village qui attendait l’invité de leur fils, le repas, surtout le cous-cous et la tajine se mange à la main avec toute la famille. Quand je regardais le père de mon ami Ben, il ressemblait avec sa barbiche au mien. C’est grâce à cette amitié qui m’a fait découvrir tout le Maroc. Si tu rencontres un marocain, demande lui que représente une carte Blanche offerte par le palais royale ? Le plus beau cadeau du Maroc que j’ai, c’est cette carte. D’ailleurs ma moitié et moi, nous économisons pour y retourner quelques jours au Maroc pendant qu’on peut encore. Nous ne sommes pas des privilégiés comme celui qui dont tu parles, pour se permette des voyages de noces dans un bateau, pour un Burkinabé dont le peuple ne peut pas avoir un bon repas par jour c’est de l’égoïsme pure et simple. Nous avons toujours partagé, tendu la main si on a. Aujourd’hui nous fêtons avec la grâce de Dieu le BAC de notre première petite fille. Dieu a écouté nos prières, car elle l’a reçu avec une mention. Caca le Burkina est un village avec une seule petite famille, et on se connait toutes et tous, pour te dire qu’on se verra par la grâce de Dieu.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés