Accueil > ... > Forum 1588796

Crise au CDP : Mahamadi Kouanda accuse Eddie Komboigo de « forfaiture »

17 juin, 14:28, par HUG

Actuellement , l’UPC et les autres partis de l’opposition boivent leur lait tranquillement. D’après ce parti (UPC), il y a trois baobab dans le paysage politique du BURKINA FASO.
Mais je constate que l’un des baobab ne peut pas taire ses divergences et s’il (baobab) ne se ressaisit pas immédiatement, il deviendra un arbuste rabougri. Gens du CDP unissez vous, enterrez les mauvaises pratiques qui étaient en cours pendant le règne de votre boss.
D’un autre coté, On a un parti au pouvoir appélé MPP qui a déçu et continue de décevoir les burkinabés à travres sa gestion des questions liées au pays. j’ai écouté sur RFI, les propos du BENDI OUOBA (membre influent du MPP) qui répondait aux propos tenus par Ablassé Ouédaraogo sur la même chaîne hier matin. BENDI OUOBA a dit que quant leur mentor arrivait au pouvoir en 2015 il n y avait pas d’armée.......sauf le RSP.... mais monsieur OUOBA votre mentor fut premier ministre, président de l’assemblé nationale, président du CDP. Ce sont des hautes fonctions si je ne me trompe pas. Mais qu’est ce que votre mentor a fait pour qu’il y ait une armée ? Quelle est part dans cette situation car pendant près de Trois (03) décennies il a été l’un des artisans du CDP ? Le fait qu’il ne vienne pas trouver une armée ne l’a pas surpris monsieur OUOBA. Il est aussi comptable que celui que tu accuse implicitement. Conclusion : L’UPC et les autres partis de l’opposition sont en bonne posture pour les élections de 2020 même si un billet de 1000 franc distribué par ci et par là peut changer le vote de certains burkinabés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés