Accueil > ... > Forum 1588688

Kadré Désiré Ouédraogo à Ziniaré : « Rien de durable ne se construit dans le désordre et l’indiscipline »

17 juin, 12:00, par Sidabala

La liberté de s’exprimer est un acquis au Burkina, les analystes politiques doivent faire un effort en n’oubliant pas que le temps passe, la plus part de ceux de ceux qu’on lit sur le Faso.net sont de la génération de juste avant et juste après c’est a dire des années 1960.

Le Burkina a besoin aujourd’hui de la paix, quand je prend le cas du Congo RDC, Joseph Kabila est un génie politique, ce sont ces genres d’hommes politiques que notre pays a besoin.

Les idées maxistes et Léninenistes sont d’un autre siècle et ces courants idéologiques ont fait leur preuve.
Quand on observe le nombre de personnes qui perdent la vie quotidiennement dans le pays pour cause d’insécurité, c’est inquiétant.
Les hommes de bon sens demanderont seulement que le pays ai des des dirigeants capables de ramener l’ordre et la sérénité dans ce pays.

En effet c’est juste et normale de gouverner les hommes dans la justice et l’équité, quand nous regardons le régime du MPP qui est né suite a l’éclatement du CDP, en quoi pendant les 4 ans de gestion du pouvoir d’État ce parti a apporté comme salut au peuple du Burkina Faso, on est simplement plus déçu qu’avant.

La phobie du politique est plus profond qu’avant, aujourd’hui ils sont nombreux qui ne font plus confiance au jeu démocratique.
Le jeu démocratique est un luxe pour des peuples qui ne demandent qu’à manger à leur faim et pouvoir s’instruire, voici des facteurs qui quand ils viennent à manquer dans la gestion d’un pays est, non seulement les signes d’un mal développement et surtout les fondements de notre soumission aux prêt de ceux qui nous aide.

Permettons aux générations à venir de parler de gestion démocratique du pouvoir d’État.
Quand on observe au niveau de la classe dite intellectuelle, ils sont combien qui connaissent leurs devoirs, ils n’ont que des droits résultats c’est des contestations à tout moment, cela est du au fait que la tête ne donne jamais le bon exemple, des ministres milliardaires ainsi que des maires et autres, le mépris de l’indigent, la haine de son égo.

Il faut des dictatures éclairées pour conduire nos pays vers un développement durable, sans quoi on passera tout le temps à tâtonner comme le fera l’aveugle au lieu de travailler pour avancer, les mêmes maux depuis les années d’indépendance perdurent, c’est comme si notre QI est inférieur à la normale ou bien même que réfléchir est un handicape pour nous.

En tout cas le pays n’a pas encore d’avenir avec le régime actuel, qui non seulement manque d’idées et actuellement n’a même plus le cœur à l’ouvrage. Ensemble cherchons sans haine aucune, les hommes et les femmes capables de nous remettre sur le chemin de la marche vers un probable avenir.

Au rythme ou l’insécurité avance on se demande s’il sera possible de pouvoir panser les plaies et vivre ensemble dans un bref avenir ?, on va où ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés