Accueil > ... > Forum 1586850

Reprise du travail par les GSP : Me Paul Kéré félicite le ministre de la Justice

13 juin 2019, 20:04, par Ka

Rares sont les analyses de Paul Kéré dont je cautionne : Mais ici je suis d’accords avec lui quand il dit ‘’’la première personne à féliciter honnêtement c’est notre ministre de la Justice, Garde des sceaux, monsieur René Bagoro, qui, après plusieurs mois de bras de fer inutile, est revenu à de meilleurs sentiments, à la table des négociations et, ce, « en tête-à-tête avec les syndicats » dans un dialogue constructif. Ce qui prouve en tout état de cause, dans ce cas précis, sa grandeur d’esprit et son sens élevé de l’intérêt général du service public de la justice. Il est donc, sincèrement à féliciter sans aucune flagornerie, même si les GSP conservent un goût amer de ce bras de fer inutile. Oui Paul, le régime actuel est toujours à l’écoute pour rectifier ses erreurs : Simplement il y a des personnes comme vous qui voient seulement vos amis qui ne veulent pas passer par la justice pour une réconciliation durable pour toutes et tous.

Et comme dit un internaute sur ton analyse, ‘’’il s’est arrêté de te lire quand il voit que tu veux mettre la réconciliation a l’avant de ce que tu avances : Et je suis d’accord avec cet internaute en disant a Paul Kéré que la fameuse "réconciliation" tant souhaitée par le peuple est devenue une véritable escroquerie à la fois morale et politique au Burkina a cause de vous autres. Tout le monde veut l’évoquer pour se faire un capital politique, sans plus. Aller caresser le dos de Blaise Compaoré au bords de la Lagune et revenir berner le peuple pour une réconciliation sans la justice est un jeu criminel.

Paul Kéré, la réalité de nos jours, est qu’aucun politicien, aucun parti politique ne réussira à "réconcilier" les Burkinabé sans que Blaise Compaoré, François Compaoré, Djibril Bassplé, Diendéré Gilbert, Hermann Yaméogo, Koné, et toute la clique répondent de leurs actes devant la justice. La réconciliation doit concerner tout le monde sans exception. Tant que les politiciens considéreront le jeu démocratique comme un jeu de dupes, surtout oublié la justice, le Burkina restera une cocotte-minute sous pression, une poudrière prête à exploser à tout moment. Monsieur Paul Kéré, comme je le dis toujours dans ce forum : ‘’’La réconciliation est l’œuvre de tous, elle n’est pas l’apanage ni l’exclusivité du microcosme politique, qu’il soit ou non représentatif. S’il y a une volonté ferme et clairement revendiquée du peuple à se réconcilier, la réconciliation s’imposera d’emblée aux décideurs et il leur suffira d’en prendre acte.

Personne, je dis personne au pays des hommes intègres Je n’a la clé de la réconciliation, ce que je veux dire, ‘’ou bien on est réellement réconcilié ou bien on n’est pas réconcilié du tout.’’ La "réconciliation démagogique instrumentale que tu veux imposer au peuple" c’est de la foutaise.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés