Accueil > ... > Forum 1585929

Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

11 juin, 14:23, par LE GRAND ZAPATA

NOS FORCES DE DENSE ET DE SÉCURITÉ = LES FDS SONT DÉJÀ DÉMORALISÉES DEPUIS FORT LONGTEMPS PAR LA HAUTE HIÉRARCHIE MILITAIRE FORTEMENT CORROMPUE : Merci au KORO YAMYÉLÉ que j’admire beaucoup pour sa franchise, toujours égal à lui-même, pour son explication impeccable sur la portée de tir des armes de guerre dans un périmètre donné. Cependant, je tiens à préciser que mon inquiétude portait plutôt sur l’attaque qui a eu lieu dans une zone où les assassinats en masse sont légion. Logiquement donc, LES ASSAILLANTS ne devraient pas pouvoir attaquer et disparaitre rapidement comme du vent si le dispositif de sécurisation DES FDS fonctionnait normalement. Entre nous, il y a eu négligence quelle que part et normalement, on doit pouvoir situer urgemment les responsabilités et sanctionner sévèrement. Mais bon, on ne peut pas sévir si on n’a pas donné les moyens efficaces à une personne pour faire correctement son travail. On est soi-même fautif. Bref !

Aussi, je ne crois pas accuser fortuitement NOS BRAVES ET COURAGEUSES FDS qui font de leur mieux. Je les salue au passage et les encourage à persévérer. Ce que je sais par contre, c’est que dans les normes sécuritaires où LE TERRORISME est fortement présent dans une zone de guerre officieusement déclarée, les lieux de rassemblement qui drainent du monde tels que les marchés, les supermarchés, les restaurants, les maquis et autres gargotes doivent bénéficier d’une mesure de sécurité particulière voire renforcée mais discrètement. Et encore à ARBINDA devenu pratiquement UN FAR WEST, on doit faire attention aux mouvements humains lors des marchés. C’est mon avis et je ne crois pas avoir forcément raison.

Une armée nationale ne se construit pas comme cela du jour au lendemain. C’est un long processus qui peut prendre des décennies. Et l’armée burkinabè n’est pas en reste où la haute hiérarchie s’empiffre régulièrement sur le dos de la soldatesque. Des officiers supérieurs et généraux et pas des moindres, ont des maisons dont la valeur tourne entre 100 MILLIONS à 400 MILLIONS FCFA. Notre armée est fortement politisée avec la corruption et l’enrichissement illicite qui sévissent grandement à ciel ouvert. Et puis entre nous, le poisson pourrit toujours par la tête. Comprenne qui pourra. Kiakiaaaaaaa !

VIVE L’ARMÉE NATIONALE BURKINABÈ !

À BAS LES MILITAIRES CORROMPUS !

À BAS LE TERRORISME !

QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !................L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés