Accueil > ... > Forum 1585856

Simon Compaoré à propos du front social : « Ou on veut mourir ensemble ou on veut vivre ensemble »

11 juin 2019, 11:54, par Equité

A lire le commentaire de M. Compaoré sur la trêve sociale, on a l’impression que nous ne sommes pas dans le même pays, le Burkina Faso.
Tout se qui se passe actuellement est la conséquence des décisions non coordonnées au sommet de l’Etat.
On ne peut pas accepter de revoir la situation d’une catégorie de fonctionnaires et demander aux autres de serrer la ceinture. Tout le monde devra le faire.
Au moment où la remise à plat du traitement des agents publics avait calmé les révendications sociales, c’est à la surprise générale que des mesures inimaginables ont été annoncées pour les financiers et la conséquence immédiate a été la relance des révendications sociales.
Personnellement, je pense que cela est légitime et toutes les couches sociales devraient se tenir débout pour révendiquer car le "bon père", SE, M le Président du Faso a suffisamment de moyens pour "distribuer" et de contenter tout le monde.
Ce sont vos décisions qui sont en train de conduire le pays vers l’impasse et si cela devrait arriver, ce serait vous le responsable et non les syndicats. Même la cellule familiale, plus petite entité de l’organisation sociale ne se gère pas à succès comme cela l’est pour la question de révendications sociales.
Il valait simplement mieux de faire une augmentation salariale générale des travailleurs selon les moyens de l’Etat et demander à tout le monde de s’en contenter que de faire cette gestion discriminatoire où effectivement les "uns mangent" et s’en remplissent les greniers et les garde-mangers pendant que les autres sont invités à regarder et se tenir loin d’envier au risque de crouler l’Etat. Vous êtes injustes et je pense qu’au délà de nous, les hommes, DIEU vous regarde et vous tiendra responsables.

Je soutiens l’action des syndicats et si j’avais cette voix à être entendue, je dirais à tous de se lever et de révendiquer. Dans la réalité, le pays profite largement mieux à certains citoyens (les gouvernants) qu’à d’autres donc s’il devrait s’écrouler, vous serez les grands perdants et on aurait tous péris par votre fait.
Cordialement,

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés