Accueil > ... > Forum 1581183

Le port du casque : refus de l’autorité ou inconscience des usagers de la route ?

3 juin, 20:18, par Bebeto

Pour ma part, porter le casque ou ne pas porter le casque n’est pas un problème. Chacun est libre et chacun doit s’assumer.
Celui qui fait un accident et il casse sa tête, on fait quoi ? Mais on part l’enterrer et la vie continue. Qu’est-ce que vous croyez ? C’est comme celui qui refuse de se brosser les dents, votre problème c’est lequel ? Laissez le tranquille, il s’approche à grand pas vers une carie dentaire. Ce jour là il n’aura pas besoin des conseils de quelqu’un pour désormais bien se brosser les dents.
Toutes ces personnes qui circulent à moto sans casque, ils ne sont pas tombées du ciel, ils ont des parents et des proches. Pourquoi nous ne donnons pas des conseils utiles à ces personnes qui circulent sans casque ?
Nous sommes un peuple ou l’éducation de base en famille à raté, ou passer son temps libre a boire la bière au bord des rues est l’occupation 1ere des pères de famille, au détriment du suivi et de l’éducation familiale des enfants. Actuellement, les mamans aussi ont rejoint cette vie d’irresponsable. Quand l’éducation de base en famille n’a pas existé pour des enfants, quand ils deviennent adultes, ils ne peuvent pas obéir à quelqu’un.
Moi je conclus que les Burkinabè et précisément à Ouagadougou, une grande majorité des pères et mères de famille n’aiment pas leurs enfants. Quand on aime son enfant, on ne l’abandonne pas au profit de la bière, on reste à la maison avec lui, pour lui donner un minimum d’éducation et l’inculquer un certain nombre de valeur, parmi lesquelles aimer la vie. Et quand une personne aime réellement la vie, elle porte le casque pour la protéger.
Celui qui ne veut pas porter le casque laisser le, s’il fait un accident et se casse la tête, on part l’enterrer et la vie continuer.
Ne vous fatiguer pas à vouloir sensibiliser les gens,
Chacun de nous devrait être le gendarme ou le policier de ses enfants, si nous les aimons.
Ce qui se passe au BF, c’est le reflet de ce que nous sommes réellement, c’est le reflet de notre hypocrisie collective.
Le vrai développement d’un pays commence dans la cellule famille.
Très sincèrement merci à vous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés