Accueil > ... > Forum 1580322

Bobo-Dioulasso : La mairie interdit toute forme de manifestation publique relative à la construction de l’hôpital dans la forêt de Kua

1er juin, 22:08, par LE GRAND ZAPATA

LA POLITIQUE DU 2 POIDS 2 MESURES QUI VA DAVANTAGE ENFONCER LE RÉGIME KABORÉ : Très récemment, des manifestants fortement téléguidés par LE RÉGIME KABORÉ ont exigé la construction d’un hôpital sur le site de LA FORÊT CLASSÉE DE KUA localisée à l’ouest à BOBO DIOULASSO, théoriquement la capitale économique de notre pays. Personnellement, je me garde de trop discuter dans CETTE AFFAIRE DE KUA, qui marque une fois de plus la très mauvaise foi de nos autorités politiques qui violent allègrement les lois de notre pays. On veut construire un hôpital sans au préalable faire l’étude environnementale appropriée qui est quasi indispensable. Et donc obligatoire. On met donc la charrue avant les bœufs tout en clamant haut et fort que le lieu indexé convient le mieux. Qu’on me dise alors quels critères objectifs et surtout légaux ont milité pour ce choix qui est controversé et contestable ??!!

Nos dirigeants politiques ne sont pas du tout sérieux et se comportent comme des pyromanes. On a cyniquement monté et divisé les burkinabè entre « LES POUR » et « LES CONTRE ». Pourtant, à ma connaissance personne n’a refusé la construction du fameux hôpital à BOBO DIOULASSO, estimé à plus de 70 MILLIARDS FCFA, de l’argent frais qui fera le grand bonheur des voleurs de la république, spécialistes des marchés de gré à gré, la corruption, les deals, les surfacturations, etc. On se frotte déjà les doigts car il y aura à manger à gogo. Pour les autres, qui pensent plus à la préservation de la nature et n’ont aucun intérêt, c’est uniquement le lieu indiqué pour construire l’hôpital qui pose problème. Qu’on choisisse simplement un autre site.

LES POUR, minoritaires, qui sont vraisemblablement les protégés du RÉGIME KABORÉ qu’on à manipulés et instrumentalisés à souhait, ont marché bruyamment pour dire que l’hôpital doit être construit à KUA, un point et un trait. LE MAIRE DE BOBO DIOULASSO était où en ce moment précis pour interdire toute manifestation sur le sujet. Maintenant que LA GRANDE VAGUE constituée par LES CONTRE veut sortir en masse pour dire ouvertement NON, on veut les empêcher à tout prix de manifester en interdisant leur marche. C’est que toute chose a toujours une fin et le malheur n’arrive pas qu’aux autres. Méditons tous ensembles afin de comprendre que nous ne sommes pas à l’abri d’une grave crise aux nombreuses conséquences incalculables.

LA POLITIQUE DU RÉGIME KABORÉ EST FORTEMENT BASÉE SUR LA HAINE ET LA DIVISION !

QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !................L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés