Accueil > ... > Forum 1574825

Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »

23 mai, 11:51, par Kôrô Yamyélé

- Aujourd’hui s’agissant du cas de Djibril Bassolet, je donne raison au Dr Ablassé. Pas parce qu’il est politicien, mais c’est pour une raison humanitaire à l’endroit du Général Djibril BASSOLET qui a vraiment besoin de compassion et de pitié aujourd’hui vu l’état dans lequel il se trouve. Et si le MPP pense instrumentaliser sa santé pour se redorer le blason ou mettre de l’ordre dans la pagaille qu’il a créé à cause de sa gouvernance scabreuse, il se trompe et ses acteurs répondront de leurs forfaits avec RMCK en tête suivi de Simon Compaoré  ! Je vous le garanti ! Les méthodes du temps de Blaise Compaoré sont obsolètes de nos jours et ne passent plus !

- Quand au Général BASSOLET, il doit aujourd’hui, avec le recul, regretter tout ce qu’il a fait comme mal à certains burkinabé surtout en piétinant la raison de ces burkinabè pour que Blaise Compaoré son mentor d’antan trouve la quiétude depuis l’affaire de l’or de Niangoloko. Son cas doit être une école et une très grande école pour tous ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui !! Djibril BASOLET était tout puissant sous le régime de Blaise COMPAORÉ au point de faire enjamber le mur de l’Ambassade des USA par le vieux baobab Moustapha Laabli THIOMBIANO qui a retrouvé à l’occasion la vélocité de ses 20 ans pour sauver son nez, en encerclant sa Radio HFM par des gendarmes puissamment armés et en déclarant personae non grata Robert MENARD, un grand responsable de journal. Que le général se rappelle ses ’’services rendus’’ à la Famille COMPAORÉ lors de l’assassinat du pauvre Norbert ZONGO pendant que sa famille et ses amis pleuraient ici à chaudes larmes ! Le Général a aujourd’hui su et si c’était à recommencer il aurait agi autrement et dans le temps il était le tout-puissant bardé de ses galons et de ses costumes. Eh bien ! Que ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui se le tiennent pour dit : ’’Chacun à son tour chez le coiffeur’’ et on les verra tous ici, et il ne s’agit pas aujourd’hui de se moquer des gens et de rigoler à gorges déployées devant du champagne frais et croire que tout s’arrête là ! Non, car demain arrive !

Conclusion et leçon  : Quand Dieu te donne le pouvoir ou les moyens, ne traumatise pas les autres, surtout les innocents, sur leurs droits ! Voilà que Blaise Compaoré auquel il rendait ces grandes ‘’services’’ ne peut rien pour lui de nos jours. Dans tout leur groupe toxique d’antan, le seul courageux et moins lâche est mort et il s’agit de Salif Diallo alias ‘’El Diablo’’ le Diable à la longue fourchette.

Par Kôrô Yamyélé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés