Accueil > ... > Forum 1572749

Déclassement de la forêt classée de Kua : « La forêt prévient les maladies et soigne aussi les malades » (Ganaba Souleymane, maître de recherche Biologie et écologie végétales)

20 mai, 12:23, par Bebeto

Nos intellectuels africains sont des experts dans le bavardage et le bruit permanent. C’est pourquoi tous nos indicateurs sont au rouge.
Construire cet hôpital sur une petite portion de cette forêt de Kua ne va point ruiner le BF.
Il y a les forêts naturelles et il y a des forêts que l’homme peut créer.
Engageons nous ensemble à planter des arbres sur de grandes superficies a les entretenir. La seule forêt de Kua ne saurait nous sauver des changements climatiques.
Le bavardage ne crée pas de forêts. De façons organisée et avec l’avis des experts, faisons ses reboisements massifs sur de grandes étendues a perte de vue. La vraie bataille est à ce niveau, le reste c’est du bavardage creux et inutile. Nous pouvons créer des centaines de forêts à l’image de celle créer par Mr. Sawadogo en plein nord du BF, le prix Nobel alternatif.
Au député Zerbo qui s’excite tout azimut, songe à créer aussi une forêt à l’image de Mr. Sawadogo qui est un modèle pour toi. Il faut éviter la politique politicienne et le populisme. Au député Zerbo, l’hivernage vient de commencer, lancer vous dans le reboisement de 50 hectares. Dans 20 ou 30 ans, on parlera aussi de votre forêt a l’image celle de Mr. Sawadogo. Le bavardage permanent des intellectuels africains à l’image du député Zerbo, de tel ou tel prof de botanique, de biologie végétale, de génétique ou de machin.
L’hôpital sera construit sur le site indiqué. On fait quoi après ?
C’est simple, reboisons massivement et dans 20 ou 30 ans, nous aurons d’autres forêts. Il faut croire en nous mêmes, à nos forces, à nos capacités à transformer et dompter notre environnement. SVP arrêtons le bavardage et le brouhaha permanent..
Il y a trop de surfaces désertiques à reboiser au BF que de forêts classées à protéger.
Les écrits pour faire sensation ne pourront pas reverdir notre BF. Ce défi de reverdir massuvement le BF a été abandonné depuis l’assassinat de Thomas SANKARA avec la bénédiction de certains intellectuels.
Nous voulons u. BF vert, la seule alternative qui nous reste, c’est de nous engager au reboisement massif à perte de vue, mais de façon organisée.
Personne n’ira construire un hôpital dans un désert. Arrêtons de mentir et de bourrer le crâne des Burkinabè.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés