Accueil > ... > Forum 1572244

Réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso : Les travaux officiellement lancés

19 mai, 16:30, par Maria de Ziniaré

Pauvres Bobolais, ce édifice colonial est devenu un fond de commerce pour des apprentis politiques qui au lieu d’oser réinventer l’avenir sur la base des échecs et succès du vécu humain ne cherchent que des dessous de table sur des marchés qu’ils créent . Combien de fois de puis 1960 cet édifice a été modifié rémodifie saccagé, réhabilité.....etc. Chaque maire central en a fait un gibier et y a dépecé un morceau. Il est de notoriété publique que la réfection de certains vieux édifices coûtent plus cher qu’une reconstruction parce de nouvelles normes ont vu le jour dans les domaines du BTP et leur mise à niveau se réalise à des coûts prohibitifs . Au Senegal la réfection de l’ancien bâtiment administratif ancien siège du gouvernent du Senegal a coûté in fine 40 milliards ce qui aurait pu permettre de construire une dizaine de tour de 4 milliards. Simon Compaoré avait fait réfectionner la mairie de Ouaga a plus d’un milliard et s’était fait épinglé par la cour des comptes. N’est il pas mieux de reconstruire une nouvelle mairie avec toutes les nouvelles commodités de modernité et d’intelligence ( open-space, câblage, sécurité, énergie solaire .....) que de rafistoler cet vieux bâtiment qui pourrait mieux servir comme musée ou dédié à la police ou d’autres services publics qui sont dans des taudis ?. Il faut sortir des sentiers battus et des schémas datant de l’époque coloniale qui sont anachroniques et ne répondent plus aux besoins de l’heure.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés