Accueil > ... > Forum 1573898

Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste

22 mai, 07:47, par Mogdrkindé

Bonne idée-là que donnez. Mais, si parmi ces 5 ou 10 jeunes par village se retrouvent certains d’entre eux, on fait comment ? N’oubliez pas que si les choses ont pris cet ampleur, c’est parce que sans qu’on ne le sache, il y a des cellules dormantes parmi nous dont nous ignorons les probables membres qui peuvent être nos copains de "grins". Non. Nous ne pensons pas que cela soit la meilleure des idées. Cependant, sensibilisation et mobilisations générales pour s’opposer à ces fous qui se disent de Dieu alors qu’ils ne sont que des forbans, des voleurs, racketteurs et autres bandits de grand chemin. Par ailleurs, constats sont faits que le plupart de ces voyous-là proviennent du milieu désoeuvré, du milieu des chômeurs et/ou encore, le milieu de ceux qui se refusent de tous efforts pour réussir dans la vie. Suivez mon doigt.

De ce fait, nous pensons que l’essentiel du problème réside dans le "MANQUE DE DEVELOPPEMENT" ; ce dont le Colonisateur y a été pour beaucoup. Imaginons ce que le colonisateur a fait de la Région désertique de Tombouctou et de Kidal au Mali. Pas d’Etat, peu de Services publics, pas de développement. Et tout ça pour cacher et protéger des richesses qu’on (le colonisateur) veut mettre de coté pour le "lendemain" de leur Nation, la France. L’Algérie dans sa guerre d’indépendance avait bel et bien raison de la mener car elle voulait se libérer les mains pour se développer. Ce ne fut pas facile nous en convenons avec ces milliers de morts que le Colonisateur a fait dans ce pays. Mais voilà. Ils y sont parvenus.

Nous pensons par ailleurs que la situation sociale avec ces comportements illogiques de ceux que le CSI interdit d’en parler ne facilite pas les choses. En effet, nous convenons que dans la vie c’est avec des "luttes" comme l’a suggéré TomSank il y a peu que nous citons "Seule la lutte libère", fin de citation, qu’on parvient à des résultats. Mais, mais et mais. Chaque chose ayant son temps, nous remarquons qu’avec cet "Esprit vindicatif" qui nous a tété importé de pas si loin de notre Capitale, ce sera difficile de parvenir à quelques choses de positif. Nous estimons de ce fait qu’une "Trêve sociale" ne serait-ce que pour un certain temps, temps nécessaire pour nous permettre de nous réorganiser, nous arrangerait plus que ne nous fera du mal. C’est égoïste et utopique de se dire : 1)-Ou çà passe, ou çà casse ; 2)-Vous êtes-là à vous remplir les poches alors que nous, on a rien. Je veux aussi ma part. Mais de quelle part parle-t-on ? 3)-Je m’en fous, je ne veux que les feuilles, le fouz ou encore le gombo etc. etc.

PLUS CONSCIENT NOUS SERONS, PLUS NOUS AURONS DE CHANCE POUR AVANCER.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés