Accueil > ... > Forum 1553874

Lutte contre le terrorisme : Roch Kaboré « réchauffe » la recette de la négociation avec les groupes armés

24 avril, 16:28, par Ka

Personnellement tant que Roch Kaborè, ou publiquement les émissaires de ce dernier sortent devant la presse ou devant les projecteurs de la télé comme faisaient Diendéré Gilbert et l’ambassadeur du Burkina au Mali, ou entendre que les responsables de ces punaises qui tuent sans raison viennent prendre le thé à Kosyam, cette histoire s’est de la farine.

Si vraiment le président Roch Kaboré veut négocier avec ces diables, il sera mieux pour lui en étant a ABOU DABI, de profiter faire un tour en Arabie Saoudite et dire aux dirigeant de ce pays d’arrêter de soutenir les groupes terroristes qui viennent nous tuer comme des lapins. La racine du terrorisme est ceux qui la financent : Et pour éradiquer le terrorisme, c’est de couper sa racine qui sont les financements du Quatar et l’Arabie Saoudite a ces punaises.

Les graines du prosélytisme salafiste financé aujourd’hui par le Qatar et l’Arabie Saoudite, tombent sur un terreau fertile qui est le Mali, La Mauritanie, La Libye, où résident les prédicateurs radicaux de l’Islam. Vouloir caresser les dos de ceux qu’on cite dans cette analyse pour négocier nos vies, un jour ils reviendront serrer la gorge du successeur de Roch Kaboré dans les années à venir, et ça sera un éternel recommencement pour le peuple Burkinabé. Si ce qu’on avance est une réalité, que le président du Faso réfléchisse deux fois avant de s’aventurer sur ce terrain miné.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés