Accueil > ... > Forum 1547798

Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

16 avril, 17:59, par Ka

Que toutes et tous les internautes de bonne foi comprennent qu’ Ablassé Ouédraogo est sous l’effet des noix de colas qu’il consomme sans faire attention ! Je voudrai ici rendre attention à toutes et tous les intervenants que cette lettre envoyée au président Roch Kaboré par la deuxième personnalité importante de la Cote d’Ivoire n’est pas par hasard : Simplement le nouveau Ivoirien Blaise Compaoré qui se croyait à l’abri et intouchable est devenu un fardeau pour ADO a l’approche des élections dont les alliances pour gagner sont l’enjeu de cette élection. SORO errant comme un cavalier perdu, et avec un FPI fracturé qui veut sa revanche, ADO n’a plus de choix que de faire retourner le colis empoisonné a son destinateur. Mais est-ce que le premier Burkinabé et le peuple acceptera ce nouveau Ivoirien manipulateur et introverti surtout un repris de justice ?

Avec tout ça, ADO sent que l’histoire s’accélère sur les traces de son protégé Blaise Compaoré. Car, a travers les nouvelles qui circulent sur le net, un syndicat international des victimes de la guerre au Libéria, en Sierra-Leone, en Angola, en Côte d’Ivoire et au Mali serait en formation entre les victimes des différents pays endeuillés par l’ex-dictateur Burkinabè. La plupart de ces victimes, qui jouiraient de la nationalité de pays occidentaux sont des veuves, des veufs, des orphelins, des blessés, et tiendraient à demander des comptes à celui dont le nom a été plusieurs fois cité dans les procès contre Charles Taylor, Prince Johnson et autres célèbres criminels de guerre (son nom figure aussi dans les rapports de l’ONU sur des trafics de drogue et de diamants). Certaines sphères du renseignement international le considéraient même comme le véritable cerveau d’une mafia subsaharienne qui semait la terreur dans la sous-région et qui aurait donné naissance aujourd’hui aux différents groupes terroristes qui sévissent au nord et à l’est du Burkina. Ce syndicat international des victimes dont la création est en discussion dans un pays européen compte obtenir l’extradition de ce chef de gang où qu’il soit pour répondre devant la justice internationale. Le projet serait même très avancé. Alors Monsieur Ablassé, ne prenez pas les Burkinabé et son président pour des idiots. Dites a Blaise Compaoré de passer par la justice avant de venir arrêter la merde qu’il a semer pour le Burkina que nous aimons toutes et tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés