Accueil > ... > Forum 1544658

Burkina : « J’ai trop souffert de l’utilisation de l’État à des fins personnelles », lâche Me Hermann Yaméogo

12 avril 2019, 15:08, par Mechtilde Guirma

Ka, moi j’ai porté Hermann dans mes bras. Et sa mère m’a porté dans ses bras. Mais vous savez, comme je l’ai déjà dit, tout Ouagadougou est parent à moi. Même le Président du Faso si vous voulez me croire. C’est pourquoi je ne m’étais pas imaginée qu’un jour on en arriverait là.

Pour ce qui concerne Hermann, sur tout ce que vous lui reprochez je désapprouve. En résumé comme le dit Kôro-yamyellé, nous sommes dans un cas de conscience qui nous concerne et nous engage tous. Et Hermann de par sa longue expérience, en plus d’être un homme de droit, non seulement jouit d’une capacité inimaginable d’anticipation à faire pâlir de jalousie ses contemporains. Surtout en politique. Bref vous qui connaissez « parfaitement l’histoire politique du Burkina-Faso », je croyais que vous vous rappeliez bien qu’Hermann fut le premier à s’opposer à la transgression de l’article 37. Mais un certain Halidou Ouédraogo, juge de son état à l’époque, trancha et accorda à Blaise le droit du referendum. En bon magistrat, voulant éviter toute polémique envers un collègue qu’il respect Hermann dit : « O.K. allons pour le referendum ». Cependant il interpella tous ceux de l’opposition pour qu’ils fassent bloc de façon consensuelle, et voter : « non » au referendum (remarquez ici que vous souffrez du paradoxe et des contractions quand il s’agit de droit et d’équité). Mais il y eut des partis (même un sur RFI) qui n’entendaient pas « recevoir de leçon d’Hermann » qui, avouons-le, semblait être un écran contre leur percée politique aux yeux de la masse. Alors s’ourdit le complot dont beaucoup de gens comme moi avaient reçu la rumeur : « quoi un fils dont nous avons rejeté le père ! Tel père tel fils. Ce ne serait plus ici dans ce pays ». D’autres « Toujours des Mossis au pouvoir, non et non, il faut que cela change et surtout pas ce fils de Maurice Yaméogo ». Et c’est là que la description de Degueba Sanon le frère de mon prince Toégui, devient très lumineuse de vérité. Après les disputes des anciens, se greffa celle des jeunes pressés aussi d’arriver au pouvoir, puis de l’armée. Un véritable cocktail, molotov. Il fallait coûte que coûte déboulonner Hermann de l’aura dont il jouissait. Alors tous les moyens étaient bon : les délations les injures, y compris les journaux occidentaux payés pour le détruire.

Bref pour revenir à Hermann à proprement parler, rappelons-nous que c’est lui qui a été l’initiateur de l’article 37, du vote de la diaspora et bien d’autres choses. Du reste d’ailleurs concernant le RSP, il avait conseillé et recommandé qu’il devienne une institution républicaine indépendante comme la justice. Pour cela il fallait le délocalisé de son lieu de Kosyam pour le mettre ailleurs plus loin.

Concernant Blaise il avait préconisé l’amnistie afin que le changement se fasse dans les règles de l’art sans violence (sous-entendu, l’expérience Sankara semblait une erreur qui a coûté à la notoriété de ceux qui ont accédé au pouvoir, le répéter avec Blaise pourrait être pire).

Il avait ajouté également, qu’en usant de violence avec Blaise, à la longue on pourrait aboutir à la division voire la désarticulation de l’armée. Ce qui pourrait être fatal à notre pays.

Quand vous l’accusez d’avoir trahi …n’oubliez pas que c’est une propagande du PCRV d’Halidou, sinon comment comprendre qu’on lui reproche à lui d’avoir soutenu le referendum alors que Halidou lui, qui avait délibéré de façon impérieuse pour ne pas dire impérativement qu’il était légal, se la coule douce jusqu’à aller vendre notre pays par une constitution « batarde » élaborée dans ses officines ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés