Accueil > ... > Forum 1543873

Burkina : « J’ai trop souffert de l’utilisation de l’État à des fins personnelles », lâche Me Hermann Yaméogo

11 avril, 17:46, par Ka

Eh oui, la vérité blesse parfois, mais il faut savoir la regarder en face plutôt que de faire la stratégie de l’autruche ou imputer nos propres faiblesses : J’accuse ici le régime Kaboré d’être le régime le plus laxiste de notre histoire depuis notre indépendance. Ce régime en n’ayant pas suivi les directives de la transition qui étaient les racines fortes de la suite de l’alternance politique voulu par le peuple, le régime Kaboré a rendu notre patrie, une république bananière et non un état de droit : C’est pourquoi les initiatives individuelles et anarchiques des individus comme Hermann Yaméogo et tant d’autres se permettent d’insulter le peuple et un régime de merde.

Oui à la liberté de tout faire, mais, pas d’insulter tout un peuple et ses dirigeants comme fait cet individu nommé Hermann Yaméogo né pour trahir. Un régime qui se permet de laisser un individu de ce genre insulter le peuple et le même régime, est un régime de merde comme nous dit le président Trump concernant les pays Africains.

Le seul regret aujourd’hui du peuple Burkinabè, c’est que la transition avec le président Michel Kafando et son équipe n’avait pas eu assez de temps devant elle : Malgré le peu de temps, cette équipe a fait un travail de titan qui n’a pas été repris par le président Roch Kaboré et son équipe. La transition nous a permis des élections transparentes et apaisées, arrêter les assassins de nos enfants, si cela n’avait pas été fait sous la transition et son équipe, rien ne prouve que cela sera fait avec ce régime laxiste qui laisse des sicaires lui insulter et aussi le peuple. La transition n’a pas laissé l’alternative à Roch Kaboré et son équipe en mettant au frais les criminels du coup d’état à la maternelle de Gilbert Diendéré, et il fallait garder ses complices comme Hermann Yaméogo au frais.

Ce que Roch Kaboré ignore en se laissant faire par une personne comme Hermann Yaméogo, c’est que les Burkinabé, eux, ils voient bien ce qui se passe et ils sont plus dans la réalité (pour ne pas dire dans la merde,) et la sanction sera dans les urnes en 2020.

Quand a Hermann Yaméogo, un conseil d’un grand-frère nommé Kayouré Yemdaogo dit ka, que tu connaissais dans les rue de Koudougou, car je t’ai connu très jeune, très combattant en voulant sauver ton père dans les griffes de ceux qui le retenait prisonnier, et je reconnais qu’exister véritablement comme être humain, c’est vivre pour son idéal et se dévouer à cet idéal que tu avais de sauver ton père et redonner un bon image a la famille Yaméogo, voilà ce que nous apprennent la vie et la mort. Mais aujourd’hui tu as échoué de ton idéal avec tes ruses, tes trahisons pour des miettes. Alors reste dans l’ombre, et prie Dieu en tant que repris de justice, que les juges militaires aient une indulgence pour toi, et te permet de retrouver tes enfants, qui sera ta seule richesse dans ce bas monde.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés