Accueil > ... > Forum 1543130

Procès du putsch du CND : L’accusé piégé par une tablette nie toujours les faits

10 avril, 21:35, par Le Rambo du Faso

Il apparaît clairement à la lumière de cette pièce que la plupart des éléments du RSP n’ont aucune notion de probité morale ni de savoir vivre ou du respect des règles et lois de la république. C’est un manque grave de professionnalisme et une totale méconnaissance de leur devoir et mission dans la république qui est celle de protéger et défendre la Nation et non piller, torturer férocement ou assassiner sauvagement
Il faut un réquisitoire ferme et l’application implacable de la peine maximale possible (perpétuité assortie d’une peine de sûreté et l’indignité nationale avec confiscation des biens de tous les condamnés) et sévère suffisamment dissuasif pour éviter la récidive ultérieure de telles actes de barbarie et crimes qui ternissent l’image de l’armée Burkinabé.
Caca, vous pourrez tenir compagnie à ses criminels en prison pour le restant de vos jours si vous le souhaitez. Mais sachez que le glaive de la justice s’abattra sur eux avec toute la rigueur nécessaire. En plus vous n’avez pas compris, l’ironie dans l’intervention de Nabiiga.
J’ai parlé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés