Accueil > ... > Forum 1536620

Burkina : Un nouvel espoir pour les langues nationales

2 avril, 08:22, par SOME

Mon frere tu touches au fondement meme de notre probleme philosophique et existenciel. « au commencement était le verbe » ! la parole est un monde disent les manding ! alors quand ce monde n’est pas le tien, tu n’existe pas. Ce n’est pas pour irien que la aprole est au fondement de la civilisation africaine.
Alors qu’en est-il quand je vois des dagara venir parler a ses parents dagara en francais pour etre interpreté en dagara par un interprete a ses parents dagara (parfois meme dans son propre village) comme au temps du blanc colon ?! quelle misere !!!

La dimension ethnocentriste a toujours marqué ce debat de langue nationale car justement le colon a su l’utiliser pour garder le francais situation qui fait de la France une puissance mondiale et nous africains ses vassaux

Et pourtant la solution est toute indiquée : non pas seulement une langue nationale, mais meme une langue internationale toute indiquée : le dioula. Cette langue est internationale et tres vehiculaire : elle est parlee dans toute la sous region de l’afrique occidentale : guinee, cote d’ivoire, mali, burkina, senegal, gambie, sierra leone, liberia. On veut quoi encore ?

Il faut un debat depassionné des relents et calculs tribalistes : tout notre probleme se trouve là. Et un choix par decret presientiel ne resoudra pas le probleme, sinon risque meme de l’exacerber. Il faut un debat objectif, un think tank objectif delesté de tout autre calcul, mais cela j’en doute tres fort tellement nous autres intellectuels sommes restés ethnicistes.

Deja meme pour un sujet aussi important et fondamental, combien avons nous de commentaires ? Et pourtant c’est la question clé
SOME

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés