Accueil > ... > Forum 1534118

Fonds commun : Quelles solutions face à la situation de blocage ?

29 mars, 14:08, par Kôrô Yamyélé

- Excellence Monsieur le Président du Faso
- Excellence Monsieur le Premier Ministre,
- Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée,

Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les agents du MINEFID ont décidé de prendre en otage le fonctionnement du pays par le boycott qu’ils entretiennent dans leurs fonctions. Ils vont ruiner tous les efforts de développement que les uns et les autres consentent. Et ce, sur l’autel de leurs intérêts personnels égoïstes sans commune mesure avec ceux de l’ensemble de la population.

- Excellence Monsieur le Président du Faso
- Excellence Monsieur le Premier Ministre,
- Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,

En laissant faire par votre silence, vous vous rendez coupables voire complices de cette forfaiture de destruction massive de l’économie nationale. Et ne vous étonnez pas qu’on vous exige des comptes un jour sur cette situation. Point n’est besoin de craindre ou d’avoir peur des reproches et laisser des apatrides fossoyer le pays tout entier. Moi Kôrô Yamyélé qui en a vu de toutes les couleurs par le passé, je vous recommande de :

1/ - Demander un audit du MINEFID notamment en ce qui concerne les financiers et voir quels sont les postes qu’on peut cumuler et quels postes on peut supprimer sans créer des dommages,
2/- Faire une expertise sur les diplômes de tous les agents financiers du MINEFID pour en vérifier l’authenticité et chasser avec poursuite tous ceux dont les diplômes se révèleront faux ou ceux dont les diplômes d’entrée à l’ENAREF se révèleraient faux,
3/- Soumettre enfin tous les agents dont les diplômes seraient authentiques à un test de niveau pour voir s’ils peuvent normalement occuper les postes où ils sont actuellement,
4/- Evaluer tous les postes stratégiques au MINEFID et voir la possibilité de confier certaines tâches au secteur privé de sorte à responsabiliser le moins les grévistes et les saboteurs de l’économie nationale,
5/- Élaborer une Charte de probité que tout agent entrant nouvellement en fonction au MINEFID devrait signer et s’engager à respecter certaines closes à fixer dans cette Charte dont celle de ne jamais être auteur de dysfonctionnement du ministère au risque d’être renvoyé.

Vous verrez que tout ira bien ! C’en est trop avec ces gens !

Conclusion  : On est fatigué de devoir supporter les caprices d’une poignée d’individus voraces, moineaux et manges-mils aux gros jabots, de criquets dévastateurs et de chenilles légionnaires du MINEFID !!

Par Kôrô Yamyélé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés