Accueil > ... > Forum 1534218

Burkina Faso : Quatre gendarmes tués dans une attaque contre le poste de gendarmerie de Barani

29 mars, 16:47, par Bougoum Masga

1/3
Tout d’abord mes sincères condoléances aux familles des gendarmes tombés et aux FDS en général, nos pensées vont bien sûr vers elles et vers leurs frères d’armes qui continuent le combat. Que les âmes des défunts reposent en paix et que Dieu apaise nos cœurs et raffermisse notre détermination.
S’il y a une chose de certaine dans cette guerre, c’est que le Burkina Faso verra le bout du tunnel d’une manière ou d’une autre, c’est inéluctable. La question maintenant est de savoir quelles seront les modalités de la fin de ce conflit ?

C’est ayant cette perspective a l’esprit que je demande que l’on me permette de tirer une sonnette d’alarme sur un amalgame que j’ai constaté depuis certains temps sur ce forum et même ailleurs : c’est celui qui consiste à blâmer systématiquement Mr Zougmoré, le MBDHP et les organisations œuvrant dans le cadre du respect des droits l’homme, quand nos soldats sont victimes d’attaques terroristes parce que ces organisations ont eu à dénoncer certaines exactions. C’est un raccourci extrêmement dangereux ! Et j’exhorte mes concitoyennes et concitoyens a plus de discernement dans leur jugement. En effet, l’homme sage est bien souvent celui qui sait distinguer ses amis de ses ennemis cachés dans son entourage. Et il est connu que le vrai ami est celui qui te dit la vérité qui fait mal pour que tu changes, plutôt que le mensonge qui te fait plaisir pour que tu restes dans l’abime. Il est franchement absurde de croire que nous tous qui demandons plus de justice pour nos frères et sœurs de ce pays sommes heureux quand des FDS tombent comme ici sous les balles assassines des terroristes ! Quand même ! Je n’en peux plus de voir des Burkinabè s’entre-déchirer ainsi. La haine qui s’exprime actuellement sur les réseaux sociaux à travers la stigmatisation des communautés peuhles et les appels aux meurtres quotidiens est en toute sincérité intolérable ! Comment en est-on arrivé à cela ? A une telle banalisation et mépris de la vie d’autrui ? Croyons-nous réellement que la solution à la menace terroriste est le rejet ou pire le massacre de communautés peuhles en toute impunité dans le pays ? Bien évidemment non, c’est littéralement essayer d’éteindre le feu en l’aspergeant de gasoil ! Il va peut-être diminuer en intensité un moment, mais va surement revenir de plus bel et bruler beaucoup plus fort et pour plus longtemps qu’initialement prévu. Stigmatiser les peulhs c’est enraciner le terrorisme au Burkina. Nous faisons exactement le jeu des terroristes et des ennemis de la nation en nous conduisant de la sorte, car in fine et sans le savoir, nous sommes en train d’œuvrer à la division du pays et l’exploitation de nos ressources dans ces régions par ces forces ennemies. 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés