Accueil > ... > Forum 1532981

Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

28 mars, 12:56, par Rakis

Cher M. Yacouba Isaac ZIDA,
Avec vos qualités et défauts, vous avez été avec tant d’autres, l’instrument de Dieu pour sauver le Burkina Faso à un moment donnée de son histoire. Vous l’avez été en obéissant à une voix intérieure qui était celle de Dieu. Avec vos qualités et vos défauts, vous avez accompli votre mission. C’est fini. UN CONSEIL : OBÉISSEZ ENCORE À CETTE VOIX ET REFUSEZ TOUT AUTRE PRÉTENTION.
Vous avez été comme Moïse : Par volonté de Dieu, il a grandit dans le palais de Pharaon en Egypte et ensuite, il s’est retourné contre Pharaon, par volonté de Dieu, pour sauver le peuple Hébreu de l’esclavage. Le fils d’opprimé, qui a grandi avec les faveur de l’oppresseur est venu à être défenseur et sauveurs des opprimés contre les oppresseurs. C’est ce que vous aussi vous avez été en sauvant le peuple du RSP et du régime Compaoré, par volonté de Dieu.
Comme il fut grand, Moïse. Un homme providentiel.
Mais souvenez vous que ce ne fut pas Moïse qui a introduit le peuple dans la terre promise : il a vu de près la terre promise mais il est mort sans y entrer, sans demander à Dieu l’honneur d’y introduire son peuple. Faites comme lui. Acceptez que votre mission est terminée. Il sont encore nombreux ceux qui ne reconnaissent pas vos mérites. Mais souvenez-vous qu’au désert, le peuple a récriminé contre Moïse. Vos mérites seront célébrés plus tard, si vous agissez comme Moïse.
Souvenez-vous de qui vous étiez seulement un an avant l’insurrection : un citoyen parmi tant qui ne rêvait probablement pas du pouvoir, malgré votre titre d’alors de Nº 2 du RSP. Si vous avez atteint les hauteurs qui ont été les vôtres pendant la Transition et réalisé ce que vous avez réalisé, ce n’est pas par vos compétences humaines et naturelles, c’est la main de Dieu. Alors, rendez grâce à Dieu qui vous a rendu capable et restez humble.
Et maintenant, peuple du Burkina : Nous avons traversé la mer rouge miraculeusement. Il Nous faut encore traverser le désert Avant d’arriver à la terre où coulent le lait et le miel. Comprenons alors pourquoi Nous Sommes poursuivis et attaqués : Pharaon et son armée ont tenté de trattraper les Hébreu pour les maintenir à leur service. Comprenons pourquoi le pouvoir actuel est décrié : le peuple Hébreu a récriminé contre Moïse. Comprenons pourquoi certains ont la nosthalgie de l’époque pré-insurrectionnelle : les Hébreu eux-aussi ont eu la nosthalgie des oignons et des marmites e viande d’Egypte. Comprenons pourquoi la situation économique est encore comme elle est : le peuple Hébreu aussi, libéré d’Egypte et aprés la mer rouge a encore souffert la faim et la soif. Comprenons tout simplement que ce n’est plus l’esclavage de l’Egypte, mais ce n’est pas encore la terre promise, c’est la traversée du désert.
Mais à chacun de savoir gérer sa liberté : se situer du côté des Egyptiens ou du côté des Hébreux. Quoi qu’il en soit, Dieu est en train de conduire son peuple du Burkina Faso. Prions Dieu de Nous révéler Josué, fils de Noun !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés