Accueil > ... > Forum 1529750

Coup d’Etat de septembre 2015 : « Tiens bon, mon cher ! On est ensemble », a rassuré Bassolé à Diendéré

23 mars, 09:37, par Ka

Caca, heureusement que Djibril Bassolé n’était pas dans la salle des banquets le vendredi, car, il devait confirmer avec tout ce qu’on a écouté comme conversation, qu’il a récupérer le coup d’état à son avantage par rapport à celui qu’on qualifie le cerveau qui est Gilbert Diendéré qui assume à moitié, et je comprends maintenant le pourquoi car, son ami Djibril Bassolé lui a laissé totalement sur le carreau. Djibril Bassolé peut aujourd’hui se battre comme un poulet égorgé pour sauver sa peau, il peut noter, regretter, appeler au secours de tous les organismes internationaux, et même continuer tant qu’il le voudra à jouer le malade, ça ne changera rien. Quand on n’a tant fait du mal à son peuple et ses amis sur tous les niveaux, il ne peut arriver que la sanction que ce général de pacotille va récolter. Car, devant ce flagrant délit que ces bandes sonores ont divulgué au plus haut niveau, le spadassin godillots Bassolé mériterait une sanction sévère sans qu’aucun Burkinabé ne se plaigne de son sort. Et dire que c’est une personne comme lui qui voulait prendre le volant des affaires de l’état Burkinabé : Que Dieu tout puissant nous vienne en aide !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés