Accueil > ... > Forum 1529307

Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

22 mars, 15:28, par ragnague

@caca,@mafoi,@FILSDUPAYS, et qui sais-je encore ? Vous voyez, priez Dieu pour ne pas être au mauvais endroit et au mauvais moment. Les exécutions sommaires et extrajudiciaires dans le cadre la lutte contre le terrorisme peuvent arriver à tout le monde, je dis bien « Tout le monde ». N’oubliez pas que les terroristes pour la plupart sont nos frères, qui vivent avec nous sans que nous le sachions. Et vous conviendrez avec moi que tous ceux qui ont découvert (même par hasard) que leur fils ou leur frère est terroriste ont payé de leurs vies. Ces mécréants sont sans foi ni loi, sans pitié. Si par hasard, toi caca, tu te retrouves avec ton frère, ton ami un jour, ignorant totalement qu’il est embarqué dans ce foutu projet de terrorisme et que dans leurs renseignements, les FDS le retrouvent avec toi et vous tuent tous les deux et même avec d’autres personnes innocentes. Que dira ta famille et tous ceux qui te connaissent, et savent que tu n’es pas terroriste ? Tes parents pourrons apporter mille preuves que tu es innocent, mais est-ce que ces preuves peuvent te ramener à la vie. Il est bien vrai que l’on ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs, mais doit-on dans cette lutte contre le terrorisme, tuer aussi nos frères innocents ? Mettons de côté nos passions et laissons chacun faire son travail au mieux.
Dans les « Opérations coup de poing » des années 2000, initiées par le tout premier ministre de la sécurité du régime COMPAORE, Djibril BASSOLE, un de nos ainés du quartier avait été pris avec des bandits qui étaient dans le même car de transport en commun que lui, alors qu’il allait voir ses parents au village. Son seul péché, il était l’homonyme parfait d’un des bandits recherchés, qui n’était pas ce jour là avec les autres. Puisque la patrouille avait une liste avec noms et prénoms, ils ont embarqués ceux qu’ils ont trouvé dans le car et qui avaient leurs noms sur ladite liste. Ces bandits ont été emmenés dans une localité où on a commencé à les fusiller un à un. Heureusement pour ce frère, la hiérarchie a appelé la patrouille pour ordonner de libérer le frère en question car c’était une erreur. Donc il a été sauvé de justesse, mais il a été tellement traumatisé par l’exécution des autres, que jusqu’aujourd’hui, il ne jouit de ses facultés mentales. A bon entendeur SALUT ! ça n’arrive pas qu’aux autres. Vive le MBHDP, courage à nos FDS !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés