Accueil > ... > Forum 1529820

MINEFID : « Réformer ou mourir de mort lente »

23 mars, 12:49, par syabeni

Je suis un citoyen lamba qui jusqu’à présent n’ai pas trop suivi les débats sur le Fonds Commun. En tant qu’entrepreneur, j’essaie depuis 3 mois de m’acquitter de mes impots, sans succès, car soi disant il n’y a pas de réseau. Cela m’a totalement scandalisé. Qu’en ce moment extremement délicat pour le Burkina, en face d’un péril terroriste jamais connu auparavant, les fonctionnaires (en principe des serviteurs de la cause publique) pourraient prendre en otage à un tel niveau le pays entier. Car si les recettes n’entrent pas ce sont tous les secteurs du pays qui sont touchés, y compris bien sur nos Forces de défense et de sécurité. En lisant les réactions de gens acquis au cause de ces fonctionnaires (appelons les irresponsables), je suis encore plus scandalisé. L’argument porté par ZAMP qui peut se resumer comme une volonté de vengeance sur une personne (on grève pour qu’il n y ait pas de recettes pour payer les 6 mois de salaire de l’ex ministre des Finances !), montre crudement le court-termisme et le manque de vision d’interet publique de ces revendications. D’autres comme celui de BILGO qui clame le droit de greves irresponsables parce que d’autres l’ont fait me laisse en désolation. Quel avenir peut-on esperer pour nos enfants (y compris ceux des ces fonctionnaires du MINEFID) quand on passe son temps à se battre pour l’après-demain tout en comprettant allègrement les années à venir) ? Si jamais la bataille contre le terrorisme n’est pas vaincu, ces agents du MINEFID auront leur part de responsabilité pour des enfants radicalisés ou vivant sous peur constante !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés