Accueil > ... > Forum 1528815

MINEFID : « Réformer ou mourir de mort lente »

22 mars, 01:00, par Maria de Ziniaré

Ce pays est t’il vraiment gouverné comme aiment le chanter ces Dijonnais qui dinnent à la table du diable dressée à Kossyam depuis qu’ils ont quitté leur statut d’étudiant Voltaïque. Ils étaient dans le cockpit du Burkina depuis 27 ans avec l’enfant terrible de Ziniaré et ne savent toujours pas anticiper sur la base d’analyse des risques potientels et fortement imminentes. Ça me rappelle le barrage de Samandeni avec l’occupation des zones de servitude par des maraîchers juste après la mise à eau de l’ouvrage. Ces derniers au su et vu de tout le monde se sont installés en plein jour sans que l’état ne bouge le doigt. Et c’est quand ils commencent à révolter le fruit de leur travail que l’état fait timidement des gesticulations pour rappeler l’interdiction d’occuper la zone et menace de faire détruire les périmètres mis en valeur. Pourquoi laisser occuper une zone de servitude sachant les risques encourus pourla sécurité du barrage qui vient juste d’être réceptionné. L’incivisme tant décrié n’habite pas seulement les citoyen burkinabé il trouve un terreau fertile au cœur de l’état qui par son laxisme exaspéré frise la complicité passive. C’est comme si les dizaines de milliards contractés auprès des bailleurs de fonds pour la réalisation de l’ouvrage ne sera pas remboursé par la sueur du peuple notamment sa génération future. Je rêve d’un Burkinabè qui a la vision d’un Paul KAGAME ou d’un Nana Akufo Ado pour piloter l’avion Burkina qui manifestement a profondément mal à son cockpit.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés