Accueil > ... > Forum 1528717

Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

21 mars, 20:47, par Futurepresident

Le diable c’est se montrer en ange à qui souhaite le voir ainsi.
Pour ce qui est de la critique, Dr Ablassé OUEDRAOGO, nous avons lu et compris votre message dont l’objectif premier était de nous faire savoir que vous avez contribué d’une manière ou d’une autre à la réalisation du centre hospitalier Charles de Gaulle et pour cela je vous en remercie.
Cependant, la réalisation de la ruche est belle et bien matérialisée contrairement à ce que vous dites. Il était bien nécessaire que cela se fasse, que ce soit de nouvelles constructions ou des réhabilitations nécessaires à la nouvelle destination. Pour exemple le premier ministère est installé à l’ancienne présidence pour des raisons pratiques.
Et si l’on s’en tiens à votre raisonnement, un nouveau premier ministère devait être réalisé dans de nouveaux locaux, avec tous ces soucis de terre que les citoyens Burkinabés rencontrent.
Enfin, la question à savoir à qui profite réellement ce centre, je pense que nous le découvrirons assez tôt ?
J’aimerai par la même occasion véhiculer un message aux commentaires, celui de rester poli en toutes circonstances et d’éviter d’injurier les autres car ce n’est pas un comportement responsable.
Liberté est donnée à tous de s’exprimer et la démocratie c’est accepter la divergence et la diversité d’opinions.
JE PASSAIS JUSTE......

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés