Accueil > ... > Forum 1526706

Lettre ouverte de Dr Poussi Sawadogo, ancien SG du Gouvernement, au Ministre des Finances : Un appel à la justice pour tous les agents de l’Etat

18 mars, 17:55, par Un autre angle de vérité

Mafoi, je respecte votre foi débordante qui vous empêche de lire entre les lignes pour comprendre que le message du Dr Sawadogo. Cet écrit est pour tous ceux qui souffrent pour avoir servi l’Etat de façon loyale. Il s’agit plus d’une interpellation pour les autres car l’auteur du message, même s’il a souffert, c’est beaucoup plus du sentiment d’injustice et non d’une situation de précarité dont il a vécu. Depuis l’insurrection populaire jusqu’à ce jour, il n’a jamais fait un mois sans être sollicité. Même le régime de la Transition a eu recours à ses services pour faciliter un atelier sur la réconciliation à travers la Commission en charge de cette question qui relevait du premier ministère et logé au CES.
Sachez qu’avant d’être au poste de SG du gouvernement, l’intéressé avait déjà trouvé sa voie. Après la fin de sa mission, il a encore retrouvé sa voie. Tous ceux qui l’ont connu comme enseignant, comme formateur et comme consultant peuvent témoigner. Vous pouvez lire ses ouvrages sur son expérience gouvernementale, notamment le leadership administratif publié à Ouagadougou en 2014 et le Gouvernement, de l’esprit à l’action, rédigé à la suite d’un séminaire gouvernemental donné par le Gouvernement nigérien en 2016 et publié à Niamey. Pour votre gouverne, il avait droit à certains avantages, mais il a renoncé à loger dans une villa d’Etat et est resté dans sa cour personnelle dans une commune rurale et rejoignais Ouagadougou tous les matins pour son travail.
Cherchez à connaître les autres avant de juger. Quand on est guidé par la foi, elle peut être bonne ou mauvaise, on peut manquer de capacité d’analyse. On vous comprend et on vous respecte dans votre position. De toutes les façons, un tel écrit ne peut pas ne pas avoir des compréhensions différentes. En homme public, le Docteur a accepté de s’exposer pour juste souligner une injustice.
Vous avez, la même gifle peut être considéré comme une tape amicale pour l’un et un acte de tentative de tuer pour l’autre. Tout dépend de la capacité de résilience de chacun. Le même niveau d’eau d’une inondation peut faire tomber une maison dans le quartier et sembler comme une petite pluie pour une autre maison dans le même quartier. Ceux qui crient ne sont pas forcément ceux qui ont faim : "C’est la chèvre qui fait du bruit qui fait donner l’eau à celle qui est resté silencieux." L’action syndicale est illustrative à ce propos. Quand les syndicats revendiquent et ça marche, ça profit à tout le monde.
L’acte du Dr est un acte d’un ressenti d’injustice et il crie pour les autres car lui n’en a pas tellement souffert. Il a subi par choix pas par obligation... Que Dieu nous permette d’avoir des choix dans la vie !!! Amen !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés