Accueil > ... > Forum 1524881

Elections de 2020 : Le CGD pose une batterie de défis à relever

15 mars, 09:12, par Volta Noire

Ces propos d’Albert OUEDRAOGO m’étonnent : « Les populations du Sahel, du Nord, de l’Est et toutes ces zones ou l’état d’urgence est décrété, n’ont pas la tête au vote. ». Ah bon ? A-t-il fait une enquête préalable sur le terrain avant de se prononcer de la sorte ?

Il dit également que : « Tous les partis politiques ont beau faire la fanfaronnade, personne n’est sûr de passer. Ni au premier tour, ni au second tour, si bien que chacun cherche à voir ce qu’il peut faire pour passer  », est-il un devin pour connaître les résultats des élections présidentielles de 2020 ?

Enfin Albert OUEDRAOGO dit qu’il croit en la bonne foi du président Roch Kaboré de faire voter ses citoyens de la diaspora, mais doute de la volonté politique de tous les acteurs.
Je m’inscris en faux sur ces propos. Si le Président Roch voulait réellement que la diaspora vote, ce code électoral n’allait pas être adopté. Comment voulez-vous que la diaspora vote, si les bureaux de votes seront exclusivement dans les consulats ou ambassades, sachant que chaque bureau de vote ne peut qu’accueillir 500 électeurs ? Prenons le cas de la Côte d’Ivoire, où il y’a 4 MILLIONS de burkinabé avec 4 bureaux de vote pour ces derniers ; peut-on dire que Roch a la volonté que la diaspora vote ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés