Accueil > ... > Forum 1524474

Droits humains et lutte antiterroriste : Le MBDHP révèle des exécutions sommaires

14 mars, 13:53, par warzat

Des exécutions sommaires, ça doit être nouveau au Burkina Ici, nos forces ne tuent pas les gens au hasard. Un témoin dit qu’on a conduit le suspect à côté de sa moto, avant de le tuer. De nos jours, il suffit de camoufler un mouchard (système GPS) sur une moto,ou un véhicule et on peut suivre ses mouvements dans l’espace géographique sur un simple smartphone. Le même dispositif peut être installé dans un téléphone et on écoute et copie les sms...etc... Rappelons nous de l’assassinat de Norbert Zongo, les accusés disaient qu’ils étaient à Ouaga, alors qu’au moment des faits leurs téléphones portables bornaient à Sapouy. Encore une fois, nos FDS ne tuent pas les gens au hasard. Si c’est les arrêter, les emprisonner et ensuite les juger, les terroristes ne partagent pas les mêmes valeurs que nous. Le semblable guérit du semblable, l’assassin a peur du gourdin. Le criminel, le voleur, l’assassin se croit toujours plus malin que le policier ou le gendarme. C’est facile de croire que le crime permet de résoudre les problèmes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés