Accueil > ... > Forum 1524489

Procès du putsch du CND : Les écoutes téléphoniques entre Djibril Bassolé et Guillaume Soro refont surface

14 mars, 14:34, par caca

Internaute Ka, je ne remets pas en cause la légalité de ce gouvernement MPP, mais sa méthode qui est toujours la victimisation et de défense narcissique. Pour moi, le Coup d’État imputé au Rsp et des deux généraux est une infraction. Quelque soit la raison évoquée rien ne justifie que les militaires prennent le pouvoir au 21sècle. Mais, je suis surpris que c’est seulement le Gal Diendéré et Bassolé et le colonel major Kéré parmi la hiérarchie militaire qui soient le filet du parquet. En plus,ma crainte est également la vindicte populaire dans notre pays qui est une autre justice. Chaque burkinabé fantasme sur la justice et rêve d’une justice personnelle. Et la justice d’opinion fait trop de dégât dans ce pays.
Au moment où le Gal Diendéré a reconnu sa responsabilité dans ce coup de force. Puisqu’il assume la partie politique où il se dit responsable. L’infraction est confirmée, mais le droit humain souhaite qu’on lui donne des moyens juridiques pour se défendre. Car il risque une peine capitale, s’il est reconnu coupable. Cette inquiétude était partagée au départ par l’accusation ou même les PV n’étaient pas de bonne qualité pendant l’instruction. Un an après on se rend compte une avancée démocratique, même s’il y a toujours des erreurs dans la procédure. L’humanité du tribunal a permis un bon débat entre l’accusation et la défense. Et ce procès unique pour notre pays, car c’est le premier et le dernier dans l’histoire des coups d’État au Burkina Faso. C’est fini et les militaires ont compris qu’ils peuvent désormais faire une carrière professionnelle sans la politique.
Je soutien toujours en éthique l’idée de moindre mal. En effet, le pouvoir du MPP peut remercier le bon Dieu que la crise au RSP s’est soldé par ce coup pendant la transition. En suivant, la déposition de votre promotionnaire, il y avait de tellement de tension dans l’armée et contre les avantages du RSP que la malédiction des coups étaient toujours présents. Aujourd’hui, c’est chose faite et le mieux c’est demandé la clémence et la réconciliation pour l’ensemble des burkinabé.
Nous avons tous appris ensemble que la haine et la méfiance ne servent en rien. Si ce procès se termine bien avec des condamnations raisonnables, le pays aurait gagner en démocratie avec le procès des coup d’État. Dans ce contexte, je ne sais qui mérite les honneurs, mais je trouve que c’est le Burkina.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés