Accueil > ... > Forum 1524355

Procès du putsch du CND : Les écoutes téléphoniques entre Djibril Bassolé et Guillaume Soro refont surface

14 mars, 10:31, par caca

Mr Chérif Sy s’est trompé d’année dans son témoignage sur les écoutes téléphoniques. Il a confondu octobre 2016 avec octobre 2015. Mais cette déposition ne vaut rien dans la mesure où la plupart des témoins n’ont pas de souvenir. En plus, ce n’est pas ce que recherche le parquet militaire à travers les dépositions, mais des indices pouvant prouver facilement la culpabilité des accusés. Si le Gal Bassolé n’est pas condamné de lourdes peines sera un miracle. Bassolé comme Diendéré sont dans le viseur du pouvoir en place depuis longtemps. D’ailleurs même que c’est un miracle que les débats au tribunal se poursuivent dans une ambiance bon enfant. Sinon dès le départ, le procès se présentait une expédition militaire en mission avec un délai de temps. Mais comme les deux généraux voulaient prouver la limite de leur responsabilités, le parquet était contraint de faire semblant en respectant les textes juridiques de notre pays.
Que ce procès finit rapidement et donne l’occasion aux condamnés de pouvoir se pourvoir à la cour d’appel de Ouagadougou. Mr JBO a fait de montrer le contexte noir de la transition avec un accord caché et en indexant les multiples crises au sein du RSP. On peut toutefois saluer ce procès historique de notre armée. C’est la première du genre et restera un modèle de jugement militaire même en Afrique. Chérif Sy est venu mettre de l’huile dans le feu dans son témoignage bidon.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés