Accueil > ... > Forum 1523897

Gestion des projets au Burkina : De la nécessité d’une profonde réforme technique et méthodologique

13 mars, 15:36, par TASS

Bonjour Dr Kiemtoré ?

J’ai lu avec intérêt votre publication sur la Gestion des projets au Burkina qui met le doigt sur les manquements d’une discipline importante qu’est la gestion de projets et propose des pistes de solutions.

En tant que praticien du domaine, permettez-moi d’apporter aussi ma petite contribution, sans revenir sur tous les aspects importants que vous avez déjà évoqués.

Vous avez écrit avec force « qu’un projet ne se monte pas, ne se formule pas, ne s’écrit pas ; il se conçoit ». Et moi j’ajouterai, « et se planifie ». En effet, en plus d’être conçu, un projet doit impérativement être planifié, dans tous ses aspects (et ils sont nombreux et complexes), pour être gérable. C’est la bonne planification du projet qui permettra ensuite d’en maîtriser l’exécution afin d’atteindre les objectifs du projet.

Vous avez également mis en évidence le manque d’expertise dans le défaut de conception, ce qui est sans doute vrai. Ce qui signifie qu’il faut travailler à faire acquérir ou renforcer les capacités en matière de gestion des projets à ceux qui en ont la charge au Burkina Faso. Et c’est en cela que les regroupements professionnels de gestionnaires de projets peuvent être très utiles aussi bien dans la formation, l’information et la sensibilisation sur les bonnes pratiques en matière de gestion de projets.

Dans le pays africain où je réside actuellement (hors du Burkina), nous avons mis en place, à l’instar de beaucoup d’autres pays en Afrique et dans le monde entier, un chapitre local du PMI (Project Management Institute) qui œuvre dans l’information, la sensibilisation et la vulgarisation des bonnes pratiques en matière de management de projets promues par le PMI, sur la base justement du PMBOK®. Nous organisons régulièrement souvent des évènements (conférences, tables, rondes, etc.) auxquels les membres du chapitre et aussi les personnes hors chapitre sont invitées à y participer.

Comme vous le savez certainement, le PMBOK® est un référentiel mondial de bonnes pratiques en matière de gestion de projet qui, s’il a pris naissance aux USA, n’est plus seulement Américain puisqu’il s’enrichit continuellement des bonnes pratiques du domaine par des praticiens du monde entier.

C’est en cela qu’il ne me parait pas nécessaire que le Burkina Faso se dote d’un outil ou d’un référentiel « local » de gestion de projet, car il s’agit d’une discipline universelle qui se pratique de la même manière quel que soit le pays, mais qu’en fonction des types de projets et des rôles que l’on a dans le projet on puisse savoir lequel des référentiels ou des outils est le mieux adapté. En effet, le système des Nations Unis utilise couramment la méthodologie PRINCE2 pour le pilotage de ses projets de développement, qui doit correspondre au mieux aux types de projets et aux rôles que ses équipes ont dans les projets qu’il met en œuvre…

Pour finir, je vous remercie pour ce bel article et vous encourage dans votre démarche de sensibilisation, tout en vous invitant à réfléchir sur l’opportunité de créer un cadre où des professionnels du domaine au Burkina pourraient se retrouver pour échanger ensemble sur cette problématique.

Bien cordialement.

TASS

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés