Accueil > ... > Forum 1522457

Procès du putsch du CND : « Laissons le passé au passé », exhorte Jean-Baptiste Ouédraogo

11 mars, 14:41, par Kiasse NIGNAN

A entendre le témoignage de l’ancien Président, je me pose la question de savoir si dire la vérité ne nous Unit pas plus que de rester dans le mensonge. Je suis convaincu que pour se faire pardonner,il faut dire la vérité. Dans son introduction, il prône l’Union. De quelle Union parle t’il. Celle de la vérité ou celle de ne pas dire la vérité ? Je crois que toutes les crises constatées depuis avant la transition, sont issues du manque de transparence dans les mots, les actes et dans les missions. Nous souhaitons que notre pays soit dirigé par des hommes capables. Pourquoi ne pas vouloir coûte que coûte des hommes de tenue dans la gestion de notre pays si nous n’avons rien à cacher. Président Blaise Compaoré a dirigé le pays pendant combien de mandat ? Où étaient ces hommes qui ne veulent pas des hommes de tenue. Je crois qu’ils sont citoyens avant tout. Il ne sert à rien d’avance cet argument pour justifier le coup de force. Depuis le départ du Président Compaoré, le coup était prévisible parce que certains sont partisans du régime Compaoré. Que Dieu nous donne le courage de dire la vérité pour être pardonner une bonne fois pour toutes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés