Accueil > ... > Forum 1522368

Procès du putsch du CND : « Laissons le passé au passé », exhorte l’ancien Président Jean-Baptiste Ouédraogo

11 mars, 12:25, par molotov

ironie de l’histoire.. Et revoilà par les méandres de l’histoire le commandant Jean Baptiste OUEDRAOGO qui a été renversé par le coup d’Etat des Thomas Sankara, Blaise Compaoré et compagnie un certain 4 aout 1983 , cité comme témoin principal d’un autre coup d’etat 36 ans après.Cette fois le rôle du méchant loup est joué par le mal-aimé le général Gilbert Diendéré qui était lieutenant à l’epoque du putsch des révolutionnaires. Heureusement pour le président JB.Ouedrago, il n’a pas été trucidé pendant le coup de 83 grâce à l’intervention de Sankara .Sinon il n’allait pas tenter une vaine médiation entre Blaise et son opposition en septembre ?2014...et être présent à ce procès de l’armée. Il a su se mettre à l’ecart du marigot poltitique où s’entre-dévorent les caïmans du Faso.Sa clinique est œuvre utile.Journée du pardon, il était présent. Il n’a pas pas trop denoncé le 15 octobre ni le tripatouillage de l’article 37.Quels étaient au juste ses relations avec Blaise ? Il semble qu’il yavait une sorte de téléphone rouge entre les deux .Sans doute qu’il y’avait une sorte de deal ou d’échanges de bons procédés entre deux. Bref. Peut être un jour il va s’expliquer dans ses mémoires. Ce qui est sur il est utile au pays comme médecin.

#MOLOTOV

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés