Accueil > ... > Forum 1518473

Procès du coup d’Etat : Les généraux Diendéré et Bassolé malades

7 mars 2019, 13:51, par caca

Ah du journalisme plaisantin au Faso en panne d’idée. Est-ce une faute que le Gal Diendéré soit malade ? On vous rappelle toujours d’avoir le sens d’impartialité, mais vous pensez toujours être des meilleurs juges. En quoi la maladie des deux généraux serait-elle un problème ? Il vous faut un rappel à l’ordre et le sens de l’humanité. La répétition de la maladie du Gal Diendéré est-ce pour vous une source de raillerie ? Pensez vous que quelqu’un peut être subi pendant trois mois d’interrogation sans être malade ?
Chers journalistes soyez à la hauteur de votre tâche d’informer que de vouloir se moquer des autres.
Le parquet militaire en difficulté fait appel à un certain Moumina Chérif Sy. Mais que peut-il témoigner comme nouveau élément après l’échec des témoins oculaires ? Le mieux sera peut-être de faire venir Mr Zida le grand traitre pour une belle confrontation. Ce rebondissement des témoins signalent bien un échec du parquet dans ce procès. Je me demande quelqu’un qui était en cachette peut-il venir rétablir la vérité. Il va simplement dire que le directeur de la police lui faisait le point de la situation et que la hiérarchie militaire n’est pas complice dans ce putsch manqué.
J’ai toujours soutenu l’idée que ce procès est historique pour notre démocratie, même dans la mesure où le Gal Diendéré ne serait pas déclarer coupable de crimes contre l’humanité. Ce procès met fin à toute tentative des coups d’État dans notre pays. Cela me semble une victoire pour le parquet militaire, et le Gal Diendéré aura toujours la culpabilité dans sa conscience d’avoir échoué dans sa carrière professionnel et militaire. Si vous ne voyez pas ce procès sur l’angle pédagogique, vous échouerez sur le plan judiciaire. Il me semble que jusqu’à présent on ne cherche même pas à intéresser les cadavres du putsch. Comment ils ont été tués et par qui ? On sait seulement que pendant le putsch des citoyens burkinabé sont morts, mais comment et par qui demeure un mystère ?
Chers journalistes ayons tous de la compassion pour les prisonniers !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés