Accueil > ... > Forum 1511910

Exploitation minière au Burkina : Le ministre Oumarou Idani paraphe trois contrats d’exploitation

27 février, 15:48, par Ouoba

La part de 1% détenue par le Burkina est dérisoire, au regard des destructions massives qui seront engendrées par cette exploitation sur l’environnement (végétal, l’hydrographie, la nappe phréatique, le pâturage, la production végétale des populations, etc...). Combien de personnes seront déplacées. Pour besoin de transparence et de redevabilité et de responsabilité sociale, l’État doit fournir toutes les informations relatives à tout contrat d’exploitation minière. On n’a pas besoin de trop brader nos ressources minières, il faut de la veille stratégique dans l’exploitation, en pensant durablement. Il faut que l’État renégocie certains contrats en relevant sa part à au moins 25%. Aussi nous avons des écoles de mines où on forme des ingénieurs (exemple ENSIF à Fada), les étudiants ne peuvent même pas avoir des stages dans ces mines. L’État dans ces négociations doit inclure dans les clauses du contrat, la formation par les stages à sa jeunesse. Vivement que les choses changent dans la manière dont on gèrent nos ressources minières.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés