Accueil > ... > Forum 1501690

Neutralisation de 146 terroristes au Burkina : L’opposition politique félicite les forces de défense et de sécurité

6 février, 10:37, par Volta Noire

Pourtant le programme du parti au pouvoir avait soulevé avec justesse l’inadéquation endémique entre notre système de formation et l’emploi. Une année après, aucune réforme ou mesure n’a été prise, aussi bien au primaire, au secondaire, qu’à l’université.
Selon toujours ses ambitions programmatiques, le MPP devrait proposer une politique d’incitation et d’encouragement des entreprises à l’emploi des jeunes diplômés et stagiaires, mais à la date d’aujourd’hui rien n’y est fait. A quand cette politique ?

Si on se réfère aux promesses électorales, du président par intérim du MPP, les 100 premiers jours du pouvoir MPP devaient être consacrés à l’employabilité des jeunes. Sans doute, les 2800 emplois du PEJEN dans l’enseignement sont-ils la réponse à une telle promesse ? Si l’on sait que plus de 150 000 jeunes arrivent chaque année sur le marché du travail.

Quant à la création d’emplois verts évoqués dans le programme du Président, on est tenté de croire encore que c’est juste un effet de mode. En effet, comme par enchantement et pour « être dans le mouvement », le pouvoir MPP a trouvé le moyen de parler d’emplois liés à l’économie verte, sans savoir ce qu’il faut y mettre. On note que le ministère en charge de l’Environnement est totalement absent de ces grandes questions et n’a aucune stratégie pour emmener les jeunes burkinabé à s’intéresser à ces nouvelles opportunités.
L’autre point sur lequel il convient d’insister est celui relatif aux emplois dans le domaine du numérique. Tout le monde s’accorde à dire que l’économie numérique constitue des niches importantes d’emplois nouveaux, notamment au profit de nos jeunes très branchés sur l’informatique. Force est cependant de constater qu’après un an de pouvoir MPP, rien n’a bougé de ce côté. Là encore le Gouvernement se contente de gérer le quotidien sans véritable stratégie à même de créer des emplois.
Quoiqu’il en soit, l’on peut dire qu’en termes de création d’emplois et de prise en compte des préoccupations des jeunes dans notre pays, 2019 n’a pas fait mieux que l’année de Transition pourtant conduite par des dirigeants moins expérimentés que ceux qui ont cheminé plus de 26 ans avec le régime Compaoré. En résumé, le MPP n’avait pas de programme politique, mais ils avaiun arsenal de conquête du pouvoir. Seuls leurs militants alimentaires pourront dire le contraire, car leurs cadres ne croient plus au PNDES, ni à leur champion Roch Marc Christian KABORE !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés