Accueil > ... > Forum 1496537

Christophe Dabiré : Un Premier ministre formaté à l’ombre de glorieux… cadets

27 janvier, 00:37, par Dibi

Ah ! J’ai au début cru, par le style, à un papier de ce torchon qu’est "Jeune Afrique". Mais à la fin, la signature de l’article m’a convaincu du retour, sur les vieux caïlcédras de Ouaga, d’un vieux vautour de la presse françafricaine.
Cette race d’oiseaux rares connait bien et fréquente par acquis de connivence, toutes les pourritures sous nos latitudes. Ils ne sont pas que journalistes ; ils sont plus que ça et sont très bien renseignés et infiltrés dans le marigot tropical. Et c’est par eux, RFI, France24, les antennes du Quai d’Orsay que sont suggérés les bons profils néocoloniaux aptes aux fonctions gouvernementales dans le pré carré français.
Des profils de bancocrates bon teint, issus du FMI-BM et autres structures d’intégration (BCEAO-CDEAO-UEMOA du Franc CFA) du capital périphérique au grand capital de domination néolibéral ; ou des profils de bureaucrates zélés venant des structures de la haute administration onusienne et de ses appendices africains de recolonisation.
Cela fait maintenant plus de trente ans que ce type de profils domine dans les formations gouvernementales des néocolonies d’Afrique, sans réels résultats concrets, visibles en terme d’amélioration des conditions de vie des populations ; c’est même de pire en pire, qu’elles vivent. On ne voit pas de développement, le chômage reste endémique, les structures de santé et de formation scolaire se délitent et l’insécurité règne à tous les niveaux devant l’extension rampante et visible du terrorisme djihadiste conjuguée avec la multiplication des bases militaires occidentales installées à domicile dans l’indifférence quasi générale des opinions publiques et des oppositions politiques bidon.
C’est dire que nous méritons ce qui nous arrive et que nous subissons, c’est à dire des gouvernements dédiés à d’autres missions à savoir la gestion néolibérale d’entités néocoloniales et non le service à leurs peuples.
Na an lara, an sara !
La Patrie ou la mort !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés