Accueil > ... > Forum 1495695

Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

24 janvier 2019, 20:46, par Mogdrekindé

Remaniement fort attendu avec un espoir qui au regret n’est pas au rendez-vous. Les premiers regrets porteront d’abord sur le départ du Ministre qui avait le plus, prouvé sa compétence. Il s’agit de Dame Rosine qui sans mentir a bien mouillé le maillot pour amener nos Finances sur le chemin du Droit et de la Justice. Décriée et même insultée parfois par certains agents de son Département parce qu’elle a osé chercher à toucher un certain Avantage jugé anormale. Il s’agit du fameux Fonds Commun qui a déferlé dans tout le pays ; les concernés, certains des concernés s’étant en son temps promis d’avoir sa peau, et ont fini par l’avoir. Un tel Ministre, nous le regretterons.

Puis, l’entrée en scène de personnes qui depuis qu’ils ont raté au sein de leur Corps d’origine, ont opté de faire de leur action et activité, le « Yes man » au-devant de certains caciques politiques. Et depuis, ils ont passés leur temps à l’Hémicycle Nationale sans avoir été réellement voté nulle part dans le pays pour, simplement augmenter les nombre de Voix aux votes, même s’ils n’en comprennent pas grande chose dans ce qui est dit et ce qui est mis au vote.

Par contre, des satisfactions sont enregistrées avec le remerciement de certains tels Simon Compaoré qui se retrouvera mieux dans les phraséologies de rue pour continuer de tromper les votants. C’est dire qu’il sera plus efficace dans les réalisations des coups bas lors des Campagnes et des Votes. Il en est de même pour le Sieur Bouda dont l’incompétence a été décriée.

De ce qui précède, nous emboîterons les pas d’autres personnes averties qui sont passées avant nous pour dire au titre de la réussite du PM ou de ses échecs, qu’il ne suffit pas de changer les hommes. C’est plutôt le système qui, posant problème, doit être revu d’une part, et d’autre part, qu’on permette à tout « appelé » de jouer son rôle, le rôle pour lequel, il est commis.

A partir du moment où c’est le PF qui définit les objectifs à atteindre et les Ministres de la mise en œuvre des actions idoines pour atteindre les objectifs à eux fixés par le Président, il sera de bon ton que S.E.M. Le Président de laisser au maximum les coudées franches aux Ministres nommés pour agir avec la précaution de prendre à l’encontre des irresponsables et incompétents éventuels, les sanctions les plus lourdes pour « non atteinte d’objectif ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés