Accueil > ... > Forum 1492662

Evènements de Yirgou : L’ambiance sur les lieux, une dizaine de jours après…

18 janvier, 14:11, par Neekre

"A Yirgou, on confie que ce n’est pas maintenant que certaines présences ont été signalées aux autorités compétentes. Mais, en vain. Et jusqu’à présent, les appels à la sécurisation se font entendre (du côté des réfugiés à Barsalgho comme sur le site des violences à Yirgou où depuis les violences, des patrouilles des Forces de défense et de sécurité sont perceptibles)" .
Vous voyez ? Quand le pire arrive, les autorités jouent à l’étonné. Tous les massacres auraient pu être évités si le gouvernement avait fait preuve d’un minimum d’effort. Quand on met le doigt sur ce point les politiciens qui ne pensent qu’aux intérêts et les coup bas vous diront que tu es ceci ou cela, tu est aigris...Tout comme le faisait le CDP avant l’insurrection.
Pour ma part je persiste et je signe que ce gouvernement là avec a sa tête le PF himself n’a pas encore conscience de la situation et du péril qui nous guette. J’ai l’impression que leur mode de gestion est de trouver des actions ponctuelles pour sauver la face et calmer la colère légitime des citoyens, du saupoudrage. Le PF a raison de n’avoir pas changer le Ministre de la defense, car il garde cette carte en sous main pour calmer la prochaine clameur de désapprobation et de colère. Mais je suis convaincu que de la sorte, on ne pourra pas s’en sortir.
Les efforts pour motiver le peuple et les FDS commencent par la promotion de la vertu et de la bonne gouvernance. Si des ministres de la Republique (et pas des moindres) trainés dans la boue des réseaux sociaux pour de forts soupçons de détournement restent muets comme des carpes, sans que le gouvernement lui même ne pipe un mot là-dessus, est ce une bonne manière d’encourager ceux qui sacrifient leur vie dans cette lutte contre le terrorisme ? NON
Moi, j’ai maintenant compris la formule de Tahirou Barry qui disait que le PF dort au milieu d’un feu de brousse.
Nous sommes pauvres, c’est vrai mais je suis persuadé que nous avons la possibilité de consacrer plus de ressources (financières, humaines et matérielles) à cette lutte.
Rien que un exemple :
1-ça aurait un été ce bouillant capitaine des années 80, il y a longtemps que cet avion presidentiel avait été vendu pour nous procurer au moins un helicoptère pour ne pas dire plus. mais helas, pas d’idée, pas de volonté.
2-Avons nous essayer de mettre la tête des terroristes à prix ? Par exemple, pour toute information permettant d’arreter un terroriste, l’informateur a 500 000 CFA. C’est faisable ou pas chers compatriotes ?
Il y a plein de "petites idées" qui peuvent nous aider mais haayaaa !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés