Accueil > ... > Forum 1491995

Remaniement gouvernemental : Commencer par le remaniement de la pensée

16 janvier, 18:48, par KLADJOU

Je partage l’analyse de l’auteur de cet article.
J’aoute que la faiblesse de notre gouvernement actuel, est principalement lié à deux éléments clef :
Il y’a tout d’abord le manque de fermeté avec les syndicats à commencé par celui des magistrats qui a ouvert la boîte de pandore de la contestation sociale. On ne devait pas accepter donner ce qu’on a pas ! Pourquois payer des salaires que le pays n’est pas capable de payer à tout le monde ? En disant oui au syndicat des magistrats et leur accorder tous les avantages voulus , le gouvernement à péché par faiblesse et naïveté pensant que les autres allaient lui laisser faire. Il a passer le temps à se compromettre à travers des accords et accords démagogiques intenables avec les syndicats des autres corporations.
La seconde est relative au manque d’expérience de nombre de nos dirigeants. Nombreux sont ces Ministres ou DG qui n’ont jamais gérer même un poulaillé et qui se sont vue confier le destin d’un ministère ou d’une grande boîte. Parce que les jeunes ont fait tomber Blaise qu’on a cru bon de mettre des jeunes sans expériences solide en gestion à des postes de responsabilité. Il ne faut pas s’étonner des résultats qu’on a aujourd’hui. On a le sentiment qu’on navigue à vu : manque de cohérence, manque d’anticipation, la naïveté se dispute à l’improvisation. Tout cet amateurisme a pour conséquences le manque de considération de l’Etat, l’incivisme, la poursuite de la corruption rampante , les jeunes aussi voulant avoir leur part du gâteau, chacun voulant sa voiture dernier cri etc. Le Gouvernement manque d’argent pour faire face aux nombreux défis dont le plus important reste aujourd’hui l’acquisition de matériel adéquat pour lutter contre les Djihadistes. Pourquoi ne pas acheter des blindés léger de patrouille et quelques hélicoptères Emmi 24 très efficaces contre les terroristes, plutôt qu’exposer nos enfants sur pick up de la mort ? Ce sont ces engins offerts par les Chinois que Tandja a utilisé pour venir à bout de la rébellion Touareg du MNJ dans le désert du Ténéré en 2007-2008.
Changer les hommes c’est bon mais ce n’est pas arrivé. Il faudrait une ligne de fermeté avec tout le monde. Une seule priorité pour cette année 2019 : arriver à bout du terrorisme. Il nous faut des hommes et des femmes d’expériences, une ligne de fermeté, ne pas hésiter à aller à la confrontation avec les syndicats.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés