Accueil > ... > Forum 1490671

Marche de protestation à Dori contre le drame de Yirgou : les communautés vivant au sahel adressent une lettre au président du Faso

14 janvier, 10:26, par Pathe Diallo

Réponse à l’intervenant Assez,
Toutes les victimes dans cette affaire de Yirgou ont sans aucun doute la même valeur et il faut exiger justice pour tous. Mais cela ne peut être une raison pour justifier le massacre des populations civiles innoscentes, pour le seul fait de leur appartemance ethnique. Les criminels qui ont tué le chef de village et sa famille doivent être recherchés et mis hors d’état de nuire. Mais tu consviendras avec moi que ceux qui ont massacré des populations innoscentes de manière attroce sur la base de simples soupçons doivent aussi rendre compte. Les djihadistes qui ont tué le Chef ne se sentent en rien concernés par le sort des autres populations peuls, sinon, ils n’auraient jamais, au grand jamais fait de tels actes. Ils l’ont fait et ils ont obtenu exactement ce qu’ils voulaients à savoir, le massacre d’innocents. Donc dire que désormais ils vont refléchir avant d’agir c’est totalement faux ! Au lieu de justifier de tels actes, nous gagnerons tous à nous donner la main pour combattre le terrorisme. On ne peut combattre le terrorisme en devenant soit même terroriste ! Les koglweogos de Yirgou sont ni plus ni moins des terroristes. Les terrorists neutralisés dans un secteur de Ouaga sont tous des mossis et pourquoi les kolweogos n’ont pas massacré les mossis de Ouagadougou ou au moins du secteur ? Ils ne l’ont pas fait tout simplement parcequ’ils savent qu’ils seraient automatiquement arrêtés et poursuivis !
Par ailleurs, dire que les peuls se sentient proches des Arabes est une affirmation gratuite et ne peut justifier le massacre. La majorité des peuls sont musulmans et ils l’assument, mais cela ne fait pas d’eux des terroristes. Les mossis musulmans se sentient proches des arabes et ils sont nombreux qui parment cette langue et visitent ou vivent même dans des pays arabes mais cela ne fait pas d’eux des terrorists !
Toute personne, qu’elle soit peul ou autre qui s’engage dans le terrorisme est seule responsible et doit payer pour son crime, mais on ne peut pas faire payer la grande majorité qui n’a absolument rien à voir.
Dans la réaction des kolweogos et autres il y a sans doute la colère face à la mort du Chef, mais il y a aussi le fait qu’ils savent que d’habitude, dans le Faso on peut s’en prendre aux Peuls sans risque d’être punis, c’est à dire que tu peux tuer un peul, le chaser de sa terre, brûler son village, faire de lui un réfugié sans que l’autorité ne dise un mot. Des exemples sont légion dans le Faso ! Les autorités administratives et coutumières ont toujours pris fait et cause pour les populations “autochtones”.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés