Accueil > ... > Forum 1490010

Etat-major général des armées : Moïse Minoungou, le nouveau chef

12 janvier, 22:01, par Substance Grise

Quand on va apprendre à faire la politique autrement au Burkina on viendra à bout de nos maux.
En effet tant qu’elle va continuer à être faite d’intrigues ;d’instrumentalisation de la population de mensonges d’hypoccrysie de mechanceté de divisions d’injustice d’oppression pour des interets personnels ; le Burkina va sombrer.
Vous l’avez fait pendant près de 27 ans ;d’où l’insurrection. Mais je ne pense pas qu’on a tiré leçons du passé.
Tous les services publics sont politilisés de la mauvaise manière y comprises les autorités dites religieuses et coutumières.
Qui peut donc dire des vérités à l’autre.
Personne n’a confiance à l’autre ;alors comment pouvez vous solidarement faire avancer le pays
Chacun court après ses propres interêt
J’ai très mal au coeur.
Il y’a un problème serieux de modèle de société construit après Thomas Sankara
Même ceux qui se reclamment de Thomas Sankara en fait juste un fond de commerce.
Ils ont tous gater le pays et sont entrain de se jetter la pière pendant que le peuple souffre
C’est ensemble qu’on lutte contre le terrorisme et tous les autres maux . On est au 3eme chef d’état major des armées et les tuéries augmentent (rien depuis jeudi 15 morts) en trois ans .Acceptons reflechir.
Le Burkina a besoin mieux que ça.
Mais comme on est allergique à la vérité dans ce pays ; allons seulement ;l’avenir le nous dira.
God bless Burkina and find us the rigth way .Amen !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés