Accueil > ... > Forum 1489497

Etat-major général des armées : Moïse Minoungou, le nouveau chef

11 janvier, 18:05, par Ka

Changer un CEMGA oui ! Mais ayant vécu plus de cinquante ans avec l’histoire de nos armées, le problème n’est pas de passer par l’armée Royale de Kinitra au Maroc ou à Saint Cyr ou barder des médailles qui peut faire grand-chose avec nos propres enfants, nos frères anciens militaires revanchards, déguisés en terroristes.

Ils y a tellement des vrais militaires disciplinés intelligents qui ont fait le Maroc mais piétiner par Blaise Compaoré et son RSP qui sont dans l’ombre de notre armée et qui attendent seulement un geste de leur chef suprême qui est le président du Faso pour mettre en doute ceux dont ils connaissent et qui veulent déstabiliser un régime démocratiquement élu. Mais voilà, la politique égoïste des décideurs du jour pense seulement à celui dont elle peut contrôler.

A mon humble avis, pour combattre ces fous déguisés en terroristes, il faut un autre fou face a ces fous des crimes gratuits. Car, un fou à toujours peur d’un autre fou plus fou que lui. Avec la situation actuelle les terroristes déguisés ont besoin d’avoir en face d’eux un fou comme CEMGA de l’armée Burkinabé, et qui a la méthode de les calmer. Le général Oumarou Saadou a fait de son mieux, et je le félicite : Et je confirme ici que le général Moïse Minougou ne saura faire mieux pour une seule raison. ‘’’’Les terroristes connaissent les personnes a craindre.’’’’

Ma proposition reste la même : Un CEMGA venant des militaires redoutés et mêmes désertés, qui ont fait des preuves de leurs non sentiments pour tout intrus comme l’a fait Auguste Barry, Zida, et autres sous l’ombre dans notre armée qui ont été mis de côté par Gilbert Diendéré et Blaise Compaoré, peuvent être des vrais fous face à ces fous de crimes appelés des terroristes déguisés.

Si je cite que ces deux hommes dans l’histoire de notre armée, ce sont des personnes digne des vrais militaires qui n’ont pas eu peur d’écarter des intrus de l’armée qui étaient les éléments du RSP, les tripatouilleurs de l’article 37 aux élection de 2015. Ils ont fait trembler plus d’un qui voulaient truander le peuple opprimé.

Avoir des sentiments et par amitié ou connaissance en mettant à la tête de notre armée des personnes sans solution, est une perte de temps. ‘’’Mettre un responsable avec des méthodes de fou comme fut un Idris Deby président du Tchad avec ses militaires fous, devant notre armée face à ces fous des crimes gratuits les feront trembler. On peut être bardé des étoiles sur la poitrine, ou militaire diplômé de toutes les académies, mais être le CEMGA de l’armée Burkinabé de 2019 contre nos frères déguisés en terroristes, il faut aussi avoir quelque chose sous le pantalon.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés