Accueil > ... > Forum 1475536

Procès du coup d’Etat : « Je ne tape jamais en dessous de la ceinture », lance le commandant Alioune Zanré à Me Jean Yaovi Dégli

11 décembre 2018, 09:27, par Ka

Maître Jean Yaovi Degli, avocat international : Même un élève du CP connait que le métier d’avocat est le mensonge pour sauver les criminels et gagner son pain quotidien. Quand on n’a plaidé dans tout le monde entier, où ‘’chaque justice exerce sans interférence de l’un sur l’autre", on ne vient pas faire de telles déclarations, ou ne pas accepter que vous êtes un menteur dans un style inutilement pompeux, pour tenter d’interférer ainsi d’une manière caractérisée et caricaturale sur la volonté judiciaire du Burkina qui veut prouver à son peuple sa crédibilité. Votre client a été pris la main dans le pot de confiture, il doit assumer ses responsabilités. Quand vous cherchez à entraver le cours légitime de la justice Burkinabé, votre plaidoirie aveugle pour sauver un autre menteur sans dignité, prend toute l’apparence d’un syndicat de malfaiteurs

Vous n’étiez pas au Burkina au moment des faits. Mais que ça soit 99% du peuple Burkinabé, ou les juges militaire, savent que l’objectif du putsch déjoué de 2015 était de mettre un coup d’arrêt à la Transition qui faisait un travail de titan pour souder l’alternance politique voulu par le peuple le 31 Octobre 2014, et dirigée par le président Michel Kafando et son premier ministre I. Zida, l’ennemi No 1 du félon Gilbert Diendéré votre client.

Même si votre client Gilbert Diendéré lui-même ne nie pas son implication dans cette tentative de prise du pouvoir par les armes, au début, il avait voulu faire croire au peuple Burkinabé à un coup monté par des sous-officiers de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) en colère, dont il aurait tout ignoré. Et pour « éviter un bain de sang, avait-il soutenu. Mais quelque jours après, pour prendre la casquette d’un héros, il a fini par assumer qu’il est l’auteur du coup d’état à la maternelle.

Monsieur l’avocat internationale, c’est simple, il faut arrêter vos mains obscures. Quelle honte d’accuser les autres de vos propres bêtises qui sont les mensonges éternels surtout préoccupés à vous goinfrer insolemment ? Vous parlez de Dieu que vous ne saviez pas sa puissance : Sachiez que celui que vous défendiez ne connait pas ce que c’est Dieu avec son passé de criminel cruel. Mais il y a aussi une certitude divine qui dit que l’on récolte toujours sur terre ce que l’on a semé, malgré la miséricorde de Dieu et la foi après le pardon de Dieu. Si tu as semé la mort, attends-toi à la récolter aussi.

L’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser : Monsieur l’avocat internationale, sachiez que de prendre des armes pour s’emparer un pouvoir légitime, est un acte criminel sanctionné sévèrement par la loi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés