Accueil > ... > Forum 1472621

Est du Burkina : La gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants dont 2 étaient menottés dans le véhicule

5 décembre 2018, 06:51, par Invincible

Bien dit, Djibi. En fait, les gens n’ont rien compris de l’article car en réalité cette mission est un échec cuisant pour le système sécuritaire et de renseignement en place. Réfléchissons ensemble à haute voix :

1. Comment vous pouvez arrêter des Djihadistes, leur extorquer tous les renseignements nécessaires y compris celle relative à une cache d’armes et une fois en route pour identifier cette cache d’armes, vous tomber dans une embuscade bien préparée ?

2. Qui des Djihadistes et des FDS depuis les circonstances de l’interrogatoire jusqu’à la mise en route de la mission de reconnaissance est plus en mesure de communiquer avec l’ennemie ?

3. Qui des Djihadistes et des FDS est en mesure d’organiser une telle fuite d’information jusqu’aux détails de la mission y compris l’heure exacte de l’expédition ?

4. Quel était le mobile de l’embuscade ? s’il s’est agi pour les agents du chaos d’éliminer les deux djihadistes détenus par les FDS, ils ont réussi, les 4 autres ne sont pas venu de toutes les façons pour repartir vivants.

5. Les deux djihadistes détenus étant morts, ce n’est plus évident que les FDS puissent retrouver la cache d’armes. S’il existait une cache d’armes, les échos de l’embuscade entraineront nécessairement un déplacement/ relocalisation par les propriétaires

6. Si l’information s’avérait fausse et qu’il n’y avait aucune cache d’armes, cela aura été simplement un piège de la part des Djihadistes arrêtés pour détourner l’attention des FDS et se faire libérer une fois hors de la ville par leurs collègues. Mais là encore des questions demeurent : Qui au sein des deux camps [Djihadistes et FDS] a plus intérêt que la cache d’armes ne soit pas découverte ou que les deux détenus soient tués ou tout simplement qui a intérêt à divulguer l’information pour que à la fois les 2 djihadistes soient tués et que dans la foulée les armes ne soient plus retrouvées ?

7. Pire, les Djihadistes sont tombés sous quel feu ? Nos tirs ou les tirs des autres Djihadistes en embuscade ? Si c’est nos tirs, alors pourquoi il a fallu les tuer puisqu’ils étaient menottés.

8. Ou étaient les menottes ? aux mains ou aux pieds ou les deux ? Si c’est aux mains uniquement, c’est que les FDS se sont vus obligés de les abattre dans la panique de l’assaut pour éviter d’avoir à rapporter à la hiérarchie que les djihadistes se sont échappés. Si cela s’avère vrai, c’est une insuffisance grave doublée d’une négligence démesurée que ne pas les avoir immobilisés complètement et des mains et des pieds avant de prendre la route.

Sans vouloir dénigrer ni ternir l’image des FDS ni encore moins, les décourager dans leurs nobles sacrifices, ce sont là quelques aspects du questionnement critique qu’appelle irrémédiablement cet épisode malheureux qui a tout d’un quasi fiasco [dans le langage militaire] dont on ne devrait aucunement pouvoir se réjouir en dehors du seul fait qu’aucun de nos FDS n’est tombé.

OUVRONS L’OEIL.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés