Accueil > ... > Forum 1469826

Journées nationales du refus de la corruption : Le REN-LAC veut s’attaquer à la corruption dans le secteur de la santé

29 novembre 2018, 11:09, par Ka

Même en votant des millions de lois pour éradiquer la corruption au Burkina, ne servira à rien. Dans une république bananière comme le nôtre, la corruption est la force de toutes les lois. Qu’il soit au sein des CHU, CHR, CMA, tant que l’exemple ne vienne pas du ministre de la santé lui-même qui laisse les médecins se promener dans les cliniques privés et l’engraissent pour qu’il ferme les yeux de la corruption à ciel ouvert par l’ensemble des agents de la santé, personne ne peut éradiquer la corruption dans ce secteur. Vous perdez votre tempo, car, Il n’y a aucune volonté réelle d’y mettre fin à cette corruption a ciel ouvert dans ce secteur.

Avec l’arrivé au pouvoir de Roch Kaboré, on a cru bêtement que ça allait changer, mais quand on regarde un peu, on voit que la corruption à ciel ouvert est plus pire. Et je vois qu’avec cette sortie du REN-LAC, ‘’’’c’est toujours la même chose depuis l’ère Compaoré, car, quand il s’agit de faire des déclarations ou prendre des résolutions grandioses et généreuses, notamment devant les médias, tout le monde est là, et y va de sa petite phrase choc. Mais quand il est question de mettre en avant la pratique pour sanctionner des personnes comme Guiro, il n’y a plus personne. En définitive, on en vient à se demander s’il ne s’agit pas d’une coquille vide créée uniquement dans le but de berner le monde ?

Monsieur les responsables du REN-LAC, le problème est très simple : ‘’’il y a tellement de malversations dans l’entourage du pouvoir, et à tous les niveaux que personne n’agit avec la morale.’’’’ Quand le bon exemple viendra de haut, peut-être que ça changera. Mais pour cela, il faut sanctionner de manière sévère et juste a ceux qui, comme ancien ou nouveau ministre de la santé, qui s’enrichissent de manière illicite ou "borderline" aux yeux des agents de la santé qui font la même chose au près des pauvres malades.

Pour moi ces journées du refus de la corruption, ne sont que des journées de distraction et du verbiage. Tant que les "élus" pourront piller les caisses, biens et ressources de l’Etat en toute impunité, cette conception de corruption et ses conséquences néfastes perdureront.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés