Accueil > ... > Forum 1465631

Procès du putsch manqué : « L’avocat, c’est comme la tortue et sa carapace », Me Mamadou Traoré

22 novembre 2018, 15:48, par PAK

C’est malheureusement et honteusement les règles du jeu de la forme de justice copiée de la France que nous avons (Burkina Faso), toute honte bue épousée qui intègre le mensonge soit d’ici "preuve". Même si tout le monde est témoin de votre forfait condamnable il vous suffit de nier les faits et insister sur les arguments. A la fin, on te relaxe au bénéfice du doute et la vie continue. Par contre, l’innocent qui n’arrive pas à apporter la preuve de son innocence est condamné sans pitié parce-qu’il ne sait pas parler ou apporter les preuves de son innocence. Demandez-vous pourquoi pour tel ou tel problème, les riches s’entourent des meilleurs avocats du monde qui pourraient enseigner le droit aux juges du siège. A la fin, les juges peuvent écouter de manière évangélique les avocats et procéder à la relaxe de leurs clients ; et la vie continue. C’est pour éviter tout ça que la REVOLUTION AVAIT ESSAYE un format mais comme ça ne s’inscrivait pas dans les règles de l’Occident, cela a été décrié par les valets locaux de l’impérialisme et on a réparé les condamnations prononcées par les juges sous la révolution.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés