Accueil > ... > Forum 1440720

Prolifération des dos d’âne : Nos routes sont-elles plus sures ?

12 octobre 2018, 18:37, par Dedegueba Sanon

Les dos d’âne ne sont qu’une infime cause du " désordre circulatoire" dans nos villes. On met maintenant six heures entre Ouagadougou et Bobo. 353 petits km et vous parlez de développement ? Je ne sais pas qui de Ouagadougou ou de Bobo détient la palme.
D’abord la connaissance du code de la route n’est pas exigée pour rouler dans nos villes à bicyclette ou à moto,
On ne fait pas attention à l’âge des conducteurs de motos et de tricycles
Les stationnements dangereux ne sont pas sanctionnés
Les conduites dangereuses ne gênent personne
Des usagers qui ne preselectionnent pas leurs voies qui subitement tournent à gauche alors qu’ils étaient à l’extrême droite,
Des camions surchargés qui traversent nos villes pian,
Et nos policiers surtout municipaux qui se tapissent en embuscade juste pour rançonner les brûleurs de feux ou de panneaux stop,
Et lorsque la Sonabel coupe le jus, bonjour les dégâts..
Etc, etc, etc...
En vérité il faut un état général du transport.
Une bonne chose serait d’imposer la connaissance du code de la route avant d’être autorisé à rouler un engin motorisé.
Mais les vendeurs de motos vont susciter une autre insurrection pour protester.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés