Accueil > ... > Forum 1440453

Situation sécuritaire : « Dès 2012, des études avaient démontré que le Burkina était sous menace comme le Mali ; mais on a négligé les conclusions », magistrat-colonel à la retraite, Jean-Pierre Bayala

12 octobre 2018, 12:22, par le bronze

l’argent a viscéralement corrompu les esprits et la morale n’a plus droit de cité.j’imagine cette situation ou on avait de chefs intègres, apolitiques , un poulet pouvait résoudre ce problèmes car nos aïeux n’allaient jamais permettre cela. mais hélas, si on vend des champs, on s’en mêlent de la politique,on sème le désordre, le poulet ne peut plus répondre. les ancêtres sont mécontents du comportement de nos coutumiers. Pourquoi le mot tirailleur sénégalais. allez y demander a nos anciens combattants comment ils ont procédé lors de la première et deuxième guerre mondiale. la plupart sont revenus intact au pays et ont aisément de leur pension de retraite.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés